twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gabon : investissements records dans la fibre optique

samedi 21 avril 2018

277 millions de dollars, c’est le montant prévu par le Gabon pour son réseau de la fibre optique. Grâce cet investissement, le pays qui se targue d’une couverture Internet d’un taux de 99% veut garantir l’accès à la connexion à l’ensemble de sa population.

Le Gabon annonce un investissement de 150 milliards de francs CFA, soit 277 millions de dollars, étalé sur une période de trois ans pour développer son réseau de télécommunications par fibre optique. L’information a été annoncée lors d’une conférence de presse tenue en marge de la 8e édition du Forum Africa It & Télécom, un espace dédié aux échanges sur les enjeux du numérique en Afrique et ouvert le 19 avril à Abidjan, la capitale ivoirienne.

Son but est d’améliorer les connexions numériques, a précisé le ministre de la Communication et de l’économie numérique, Alain-Claude Bilie-By-NZE. La première étape du projet est déjà achevée, reliant la capitale maritime Libreville à Franceville, a-t-il déclaré en marge du forum. Korea telecom a été choisi pour réaliser la seconde partie du projet reliant le nord du pays d’Afrique centrale -dont la quasi totalité de la population a accès à Internet- à l’issue d’un appel d’offres.

3 millions d’abonnés à la téléphonie Play Video Au cours de la manifestation et devant la presse, le ministre gabonais est revenu sur les efforts déployés pour la transformation numérique dans son pays, en pleine mutation en matière de numérique.

Le nombre d’abonnés à la téléphonie au Gabon est estimé aujourd’hui à 3 millions, avec un taux de 99% d’accès à l’Internet, qui devrait s’étendre à l’ensemble du pays, grâce à la fibre optique. Le Gabon espère que le numérique va contribuer à l’intégration économique des pays africains.

« Nous avons déjà formé 5 000 jeunes aux métiers du numérique et 5 000 autres jeunes seront formés au cours de la seconde phase de ce projet », a ajouté le porte-parole du gouvernement pour qui le coût de l’Internet a été divisé par cinq aujourd’hui dans son pays. Ce dernier compte deux opérateurs, à savoir Gabon Télécom et Airtel, le troisième ayant vu sa licence retirée.

(Source : La Tribune Afrique, 21 avril 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)