twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

GSMA initie un programme de certification pour vérifier l’intégrité des fournisseurs de services Mobile Money

vendredi 13 avril 2018

Lors du « Mobile 360 Series – West Africa » qui s’est tenu à Abidjan, en Côte d’Ivoire, du 11 au 12 avril 2018, l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA) a lancé un programme de certification destiné aux fournisseurs de services Mobile Money. Cette certification repose sur l’évaluation indépendante de la capacité d’un fournisseur d’argent mobile à offrir des services sûrs et fiables, à protéger les droits des consommateurs et à lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Elle contribuera à asseoir la crédibilité du fournisseur des services Mobile Money, auprès des consommateurs et des autorités réglementaires du pays dans lequel il opère.

GSMA indique qu’Orange Côte d’Ivoire (Orange Money), l’opérateur télécoms kényan Safaricom (M-Pesa), Telenor Microfinance Bank Ltd avec sa solution Easypaisa au Pakistan, Tigo Tanzanie (Tigo-Pesa) et Vodacom Tanzanie (M-Pesa) sont les sociétés qui ont déjà obtenu cette certification.

D’après John Giusti, le chef de la réglementation auprès de GSMA, la certification est une initiative axée sur le consommateur. Elle vise à donner aux clients la confiance dans la sécurisation de leurs fonds par le fournisseur du service choisi. « L’argent mobile fait directement progresser 13 des 17 objectifs de développement durable en facilitant l’accès aux services essentiels tels que la santé et l’éducation, en créant des emplois et en réduisant la pauvreté », a-t-il indiqué. Cependant, il ne faut pas que ce service, hautement social, présente des failles de sécurité (financement du terrorisme) à même de nuire au développement qu’il est supposé soutenir.

(Source : Agence Ecofin, 13 avril 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)