twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

GSMA : Des opérateurs de téléphonie mobile s’engagent autour d’une approche commune de la sécurité de l’Internet des objets

jeudi 28 juin 2018

La GSMA a annoncé le 27 avril 2018 que des opérateurs de téléphonie mobile mondiaux, parmi lesquels AT&T, China Mobile, China Telecom, China Unicom, Deutsche Telekom, Etisalat, KDDI, LG Uplus, Orange, Telefónica, le groupe Telenor, Telia, Turkcell, le groupe Vodafone et Zain, se sont engagés à adopter et à mettre en œuvre les directives de sécurité de l’IdO de la GSMA. Les directives décrivent des pratiques exemplaires et des recommandations en matière de sécurité de l’Internet des Objets (IdO). Pour l’ensemble de l’écosystème de l’IdO, elles définissent également un système complet d’évaluation de la sécurité pour aider à garantir que les services IdO sont protégés contre les risques liés à la sécurité de l’IdO. Selon GSMA Intelligence, il y aura 3,1 milliards de connexions IdO d’ici 2025.

« Pour que l’IdO puisse prospérer, le secteur a besoin d’une approche alignée et cohérente vis-à-vis de la sécurité de l’IdO. Nos directives encouragent le secteur à adopter un ensemble robuste de pratiques exemplaires qui contribueront à créer un marché de l’IdO plus sûr avec des services de confiance et fiables pouvant être dimensionnés à mesure que le marché se développe. Le secteur de la téléphonie mobile fait preuve d’une longue expérience dans la fourniture de services sûrs dans le spectre sous licence et, en mettant en œuvre ces directives, nous pouvons contribuer à garantir la durabilité et la croissance à long terme du marché », explique Alex Sinclair, directeur de la technologie à la GSMA.

Les Directives de sécurité de l’IdO de la GSMA ciblent les fournisseurs de services IdO, les fabricants d’appareils, les développeurs et les opérateurs de téléphonie mobile, elles fournissent également des pratiques exemplaires pour la conception, la mise au point et le déploiement sécurisés de bout en bout de solutions IdO dans les différents secteurs et services. Elles abordent les questions habituelles sur la cybersécurité et la confidentialité des données associées aux services IdO et précisent un processus pas à pas pour lancer en toute sécurité des solutions sur le marché.

Elles sont appuyées par un système d’évaluation de la sécurité de l’IdO fournissant une checklist pour soutenir le lancement sécurisé de solutions IdO sur le marché et maintenir leur sécurité tout au long de leurs cycles de vie, créant ainsi un écosystème durable pour l’IdO qui est conçu pour offrir une sécurité de bout en bout. Aussi bien les Directives de sécurité de l’IdO de la GSMA que l’Évaluation de la sécurité de l’IdO couvrent également les technologies LPWA (faible consommation et longue portée) et IdO mobile en essor rapide, LTE-M et NB-IoT.

(Source : TIC Mag, 28 juin 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)