twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

G5 Sahel : un roaming classique effectif dans l’espace, en septembre au plus tard

mardi 8 juin 2021

La suppression des frais d’itinérance mobile favorisera une plus grande intégration, selon les experts. Dans le G5 Sahel, les textes réglementaires, relatifs à la mise en œuvre de cette initiative, ont été adoptés à Niamey, en 2018.

Les Etats du G5 Sahel ont convenu de « l’implémentation du roaming classique dans tous les pays du G5 Sahel, au plus tard en septembre 2021 ». C’est ce qui ressort de la déclaration finale du Comité Télécom/TIC du G5 Sahel, en conclave à Niamey du 2 au 4 juin dernier.

A terme, le Comité vise la suppression des frais d’itinérance dans les pays du G5 Sahel et la suppression de la « surtaxe » sur les appels internationaux entrants au Niger, au plus tard en décembre 2021, dans le cadre de la feuille de route dudit comité.

La réunion de Niamey a été « un moment qui nous a permis de voir l’avancée de notre feuille de route », a indiqué Mme Bety Aichatou Habibou Oumani, présidente du Conseil national de régulation des Communications électroniques et de la Poste (CNRCEP) du Niger, dans son discours de clôture.

Afin de mener à bien le projet, des recommandations ont été faites au cours de cette réunion de Niamey. Notamment le partage systématique de toute difficulté relevée par les opérateurs dans le cadre des conclusions des accords d’itinérance par le biais des points focaux membres du Comité ; l’organisation des réunions régulières entre les points focaux du comité pour le suivi ; le fonctionnement du Comité ad hoc de veille pour le suivi de la fraude au niveau du roaming.

Mis en place à l’initiative des chefs d’Etat et de gouvernement du G5 Sahel, « le Comité Télécom/ TIC vise à accompagner le développement des différents Etats dans la mise en œuvre de la libre circulation des biens, des services et des personnes », souligne Niamey et les 2 jours.

Youssouf Sériba

(Source : Agence Ecofin, 8 juin 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)