twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fusion d’entreprises : Sonatel et CGE se connectent

mardi 1er mars 2005

Sonatel 60%, CGE 40%. C’est la structuration du capital social d’un milliard 100 millions de FCfa de CG e-Solutions, la nouvelle société née de la fusion entre la Sonatel et la Compagnie générale d’entreprise(Cge), qui mettent ainsi en commun l’exploitation de leurs activités réseaux d’entreprises. Aussi, CG e-Solutions regroupe désormais toutes les activités autocommutateurs et câblage de réseaux privés d’entreprises de Sonatel et la Cge, leader dans le domaine de la téléphonie privée d’entreprise, rappelle le communiqué reçu à notre rédaction. Par cette fusion, CG e- Solutions conforte sa position de leader sur le marché télécoms des réseaux privés d’entreprises, offrant ainsi à ses clients, selon le texte, ’des solutions globales intégrées au sein du groupe Sonatel notamment par le conseil, la location, la vente, l’installation et la maintenance de matériels et logiciels de réseaux de télécommunications d’entreprises.

La compétitivité sur un marché en évolution

C’est ce que l’on pourrait appeler un réseaux d’affaires (c’est-à-dire la coopération avec d’autres entreprises spécialisées) constitue pour les entreprises, un moyen efficace de tirer le meilleur parti possible de compétences complémentaires aux leurs, tout en gardant la souplesse nécessaire pour faire bonne figure sur des marchés mondiaux de plus en plus concurrentiels. Fusions d’entreprises de même secteur ou de secteurs vise essentiellement à élargir des marchés et/ou à conforter des parts de marchés existantes. Aussi, collaborer avec d’autres entreprises pour profiter des avantages que procure l’accès à des ressources, capacités ou compétences étendues, apparaît comme une stratégie économique pertinente à plus d’un titre, et constitue un moyen efficace de réaliser des objectifs de croissance. Rappelons tout de même que la Sonatel a été créée en 1985 par la fusion de deux entités auparavant chargées de la gestion des télécommunications intérieures et extérieures : l’Office des Postes et Télécommunications et Télésénégal. Ici, il s’agit non pas d’une fusion d’entreprises, mais des activités de deux entreprises donnant lieu à une nouvelle filiale.

M. N

(Source : Sud Quotidien, 1er mars 2005)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)