twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fuites soupçonnées aux anticipées de philosophie : le ministère porte plainte contre X pour diffusion de fausses nouvelles

samedi 10 juin 2017

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche a déposé, vendredi, une plainte contre x pour diffusion de fausses de nouvelles suites aux rumeurs faisant état d’une fuite aux épreuves anticipées de philosophie, a annoncé, jeudi, le directeur de l’Office du Bac, Babou Diakham.

Face aux journalistes, hier, le directeur de l’Office du baccalauréat a annoncé qu’une enquête sera menée suite aux rumeurs disant qu’il y’aurait des fuites aux épreuves anticipées de philosophie. Il a également informé que l’affaire sera amenée devant la justice avec notamment un plainte contre x.

« Le ministère a décidé de porter plainte contre x pour diffusion de fausses nouvelles ou toute autre qualification pouvant résulter des faits » a-t-il déclaré en conférence de presse selon Le Quotidien. M. DiaKham exclut toute reprise des épreuves tant que cette affaire ne soit tirée au clair. Les sujets des épreuves de philosophie de la session 2017 du Baccalauréat auraient été fuités la veille sur le réseau social WhatsApp, ont annoncé jeudi des médias. L’examen des épreuves anticipées de philosophie se sont déroulées mercredi.

M. Diakham a assuré que des enquêtes internes ont été effectuées en collaboration avec les enseignants. « Nous avons fait des recoupements qui n’ont montré aucune preuve irréfutable de fuite. Nous attendons les résultats de l’enquête par la justice et s’il s’avère qu’il y a fuite, les épreuves de philosophie seront reprises (…). Mais pour le moment, les épreuves qui ont déjà eu lieu sont maintenues », a insisté le directeur de l’office du Bac dans les colonnes du journal Le Quotidien.

Aissatou Diallo Mme Fall

(Source : Sene News, 10 juin 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)