twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Free roaming : Après le Bénin, Arcep-Togo met le cap sur le Ghana

mardi 31 octobre 2023

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep-Togo) se prépare à signer un accord de free roaming avec son homologue du Ghana (NCA). Ce nouvel accord attendu, fin de semaine, interviendra deux semaines après celui signé avec le Bénin et qui permet de réduire drastiquement les coûts des communications électroniques pour les voyageurs togolais, dès janvier 2024.

Une délégation de l’Arcep-Togo est au Ghana depuis ce 31 octobre pour signer une convention de free roaming avec le voisin de l’ouest, a-t-on appris de sources sûres. Deux semaines après l’accord signé avec le Bénin, cette nouvelle convention entre Arcep-Togo et le régulateur du Ghana contribuera à améliorer l’accès aux communications électroniques pour les consommateurs togolais en déplacement au Ghana.

En multipliant les accords bilatéraux, Arcep-Togo veut contribuer à accélérer la mise en œuvre du free roaming au niveau régional (UEMOA/CEDEAO). Si le free roaming communautaire est acté depuis 2017, la mise en application tarde à se généraliser. La démarche du régulateur togolais consiste donc à faire bouger les lignes. La finalité, c’est d’encourager l’intégration sous-régionale grâce aux services de communications électroniques. Le régulateur togolais a effectué le déplacement d’Accra, accompagné des opérateurs des télécommunications du Togo.

Le 18 octobre dernier, Arcep-Togo et Arcep-Bénin ont conclu un accord de free roaming. La convention permettra, dès janvier 2024, de baisser sensiblement les coûts de communications et d’internet mobile (jusqu’à 3600 fois pour la data mobile) pour les consommateurs des deux pays, notamment ceux du Togo en déplacement au Bénin.

L’accord entre le Togo et le Ghana devra être signé en fin de semaine. Il suivra la même tendance baissière des prix, selon nos informations. Ce qui conforte davantage le régulateur togolais dans sa logique de faire des services de communications électroniques un facteur de développement inclusif par le numérique ; tout en incitant la dynamique régionale du free roaming.

Souleyman Tobias

(Source :CIO Mag, 31 octobre 2023)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 17 227 783 abonnés Internet

  • 16 672 913 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,10%
    • 3G : 28,11%
    • 4G : 55,79%
  • 247 760 abonnés ADSL/Fibre (1,45%)
  • 305 746 clés et box Internet (1,77%)
  • 1364 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,44%
  • Internet mobile : 98,56%

- Liaisons louées : 4 420

- Taux de pénétration des services Internet : 97,12%

(ARTP, 31 décembre 2022)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%
(Internet World Stats 31 décembre 2018)


- 8861 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2022)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 297 046 abonnés
- 256 076 résidentiels (86,21%)
- 40 970 professionnels (13,79%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 31 décembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 854 830 abonnés
- Taux de pénétration : 117,57%

(ARTP, 31 décembre 2022)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik