twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Free : Xavier Niel se lance au Sénégal, pour contrer Orange

vendredi 4 octobre 2019

Tigo, deuxième opérateur sénégalais derrière Orange, va désormais commercialiser ses offres sous la marque Free.

Xavier Niel est sans doute l’un des meilleurs ennemis d’Orange. Le propriétaire d’Iliad, maison-mère de Free, a traversé la méditerranée et s’est emparé de Tigo Sénégal, deuxième opérateur du pays de la Téranga derrière Orange. Le milliardaire français a mis la main sur Tigo via sa holding personnelle, NJJ, à travers un consortium franco-africain. L’opérateur local vient ainsi d’être renommé Free Sénégal.

Free Sénégal mise sur la data

Au Sénégal, Free se vante déjà de proposer de la 4G, même si comme en France, ce sont les clients des villes qui en profiteront les premiers. L’opérateur a également l’intention de casser les prix, en offrant aux Sénégalais de la data à un tarif défiant toute concurrence. Le forfait de 30 minutes accompagné de 2 Go de données et des appels illimités via l’application WhatsApp est par exemple proposé pour 1 000 francs CFA, la monnaie locale, soit 1,50 euro.

De l’autre côté, pour ce même tarif, son principal concurrent Orange Sénégal propose, certes, deux heures d’appels, mais seulement 300 Mo de data et 100 SMS. Pour bénéficier d’un forfait offrant au moins 1 Go de données, il faut débourser 4 900 CFA, soit environ 7,50 euros. Vous pouvez également vous procurer un pass de 2,5 Go, valable au mois contre 2 000 francs CFA (3 euros).

Xavier Niel ne compte pas faire de la figuration

Free Sénégal ne s’arrête pas aux simples forfaits mobiles. L’opérateur a également annoncé le lancement de Free Money, son propre service de transfert d’argent. Une réponse à Orange Money, le service de son concurrent qui permet le paiement mobile, l’achat de crédit et... le transfert d’argent. Une Freebox pourrait aussi être prochainement commercialisée dans le pays.

Vous l’aurez compris, Xavier Niel et Free ne débarquent pas au Sénégal pour faire de la figuration, mais bien pour bousculer le marché. Pour jouer son rôle - parfois contesté - de trublion. Sur place, Orange détient 53 % du marché et compte environ 9 millions d’abonnés, soit largement plus du double de Free Sénégal (ex-Tigo, 26 % de parts de marché), et Expresso (rien à voir avec la café), qui capte 21 % de parts de marché.

Alexandre Boero

(Source : Clubic, 4 ocotbre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)