twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Free Roaming : comment dynamiser le processus dans l’espace CEDEAO ?

vendredi 30 août 2019

La troisième réunion d’évaluation du Free Roaming tenue à Conakry a été clôturée ce jeudi 29 août 2019 sur une note de satisfaction.

Au cours de deux jours d’échanges, les participants ont fait l’évaluation du processus du free roaming afin de ressortir les insuffisances constatées dans la mise en œuvre de ce projet ensuite proposer des solutions. Durant ces 48heures, chaque pays membre a présenté la situation du projet en ressortant les difficultés rencontrées et a proposé des solutions pour que le Free Roaming soit véritablement une réalité dans l’espace CEDEAO.

Instauré depuis mars 2017 entre la Guinée, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Sénégal, le Benin, le Togo, le free roaming vise à faciliter la communication entre ces pays. Cette rencontre a été une occasion pour les responsables des régulations des postes et télécommunications pour résoudre plusieurs difficultés. Comme explique le directeur général de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications de la République de Guinée.

« Ces deux journées nous ont permis de voir ce a marché et ce qui n’a pas marché. Nous avons vu qu’il y a beaucoup de réticence au niveau des certains opérateurs pour l’implémentation du free roaming. Des recommandations qui vont être remontées à tous les directeurs de régulation ont été faites pour un meilleur suivi du projet et pour la mise en place du règlement de la CEDEAO que nous voulons adopter. Ces recommandations sont surtout au niveau des tarifs », a expliqué Antigou Chérif.

Au-delà de leur envie d’implémenter le Free Roaming dans la sous-région, les directeurs de régulation des postes et télécommunications envisagent aussi de mettre en place le règlement de la CEDEAO qui réduira de manière significative les tarifs des appels téléphoniques dans la sous-région.

« Lorsque vous voyagez au niveau des 7 pays qui appliquent ce Free Roaming, lorsque vous recevez un appel cet appel-là est gratuit pour les trois cent premières minutes c’est-à-dire cinq heures de communication. Lorsque vous émettez un appel local dans ces pays vous êtes facturés comme un citoyen de ce pays. Donc c’est ça le Free Roaming pour l’instant. La différence avec le règlement de la CEDEAO ce que quand nous allons basculer vers ce règlement, pendant tout votre séjour dans ces pays-là tout ce que vous recevez comme appel est gratuit. C’est ce que nous voulons implémenter et il y aura l’harmonisation des tarifs qui vont être réglementé par la CEDEAO lorsque vous appelez », a ajouté le directeur général de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications de la de Guinée.

Satisfait de cette rencontre, le Secrétaire exécutif de l’assemblée des régulateurs de télécommunication de l’Afrique de l’Ouest a espèré que cette 3ème réunion permettra aux pays membres d’améliorer leur système de communication aux bénéfices de leurs citoyens.

« Nous partons avec satisfaction et nous pensons que les résolutions issues de cette rencontre de Conakry vont nous permettre d’améliorer le système que nous sommes en train de mettre en place dans nos pays aux bénéfices de tous les utilisateurs », a aussi laissé entendre El hadj Mohamed Lamine.

Faut-il noter qu’en plus de ces sept pays, le Libéria et la Sierra-Léone ont également entamé des démarches pour rejoindre le Free Roaming.

Oumar Bady Diallo

(Source : Africa Guinée, 30 août 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)