twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

France Telecom met beaucoup d’espoir sur l’Afrique

lundi 25 février 2013

En 2012, la crise financière en Europe et l’arrivée de Free dans le secteur français de la téléphonie mobile n’ont pas arrangé les affaires de France Telecom. En effet, l’entreprise a annoncé le 20 février 2013 une chute de son chiffre d’affaires à 43,5 milliards d’euros pour un bénéfice net de 820 millions d’euros. D’après Gervais Pellissier, le directeur financier du groupe, avec l’arrivée en France des offres « low cost » de Free Mobile, l’entreprise a du baisser ses prix pour limiter la casse. Aujourd’hui, l’opérateur dit dépendre du marché français et européen. L’Afrique est présentée comme une grande source d’espoir.

En zone Afrique-Moyen-Orient, France Télécom a gagné 7 millions de clients en 2012. Son chiffre d’affaires y a progressé de 5 %. D’ailleurs, la société de téléphonie a fait de l’Afrique, zone la plus dynamique au monde pour les télécoms, l’une de ses priorités. Malgré les difficultés des marchés, Stéphane Richard, le président directeur général de France Télécom, avoue qu’il y a des perspectives d’investissements. Le groupe ne compte pas réaliser de grosses acquisitions, mais développer une activité d’opérateur mobile virtuel comme il l’a fait en Afrique du Sud et au Togo.

Dans sa logique de réaliser des économies en limitant ses investissements, France Telecom envisage d’accélérer l’opération de partage d’infrastructures dans ses différentes filiales. En Pologne, le groupe devrait supprimer 1700 postes cette année. En France, il compte sur de nombreux départs en retraite dans les prochaines années pour réduire son personnel.

(Source : Agence Ecofin, 25 février 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)