twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Frais de transfert à 0,5 FCFA : K-Pay, la nouvelle fintech 100% sénégalaise qui veut talonner Wave et Orange money

lundi 7 février 2022

Un nouvel opérateur 100% sénégalais fait son entrée dans le secteur de la finance digitale. Selon des informations exclusives de Socialnetlink, il s’agit de la Fintech K-Pay qui proposera dans les jours à venir, des offres très alléchantes. En effet, K-pay Sénégal a décidé d’appliquer un tarif de 0,5% en lieu de place du 1% proposé par Wave Sénégal et 0,8% par Orange Money. Orange Money et Wave Sénégal n’ont qu’à se tenir debout. Un nouvel opérateur de transfert d’argent 100% sénégalais prépare son entrée sur le marché pour casser les prix et installer une vraie concurrence locale. Il s’agit de K-Pay, une solution de paiement et de transfert d’argent lancée par Demba KA, PDG du groupe EDK. Le promoteur, qui travaille sur le projet depuis 5 ans, est prêt à investir le secteur avec des offres spéciales et concurrentielles capables de secouer Wave et Orange Money.

Dépôts et retraits gratuits, frais de transfert à 0,5% Avec l’arrivée de K-pay, c’est une nouvelle ère de concurrence qui s’installe dans le secteur de la finance digitale et du transfert d’argent qui est en plein essor au Sénégal.

La nouvelle fintech compte fixer le prix du transfert d’argent à 0,5% mieux que Wave Sénégal dont le fameux 1% avait fini par faire reculer Orange Money , obligé de baisser ses prix. Les dépôts et les retraits sont gratuits également. Selon Demba Ka « il est temps qu’un Sénégalais prenne ses responsabilités et entre dans le secteur et que les Sénégalais en fassent leur affaire. ». Choqué par le sort de « Joni Joni » et « Wari » qui ont été purement et simplement « tués », le promoteur compte se battre pour ne pas subir le même sort.

D’après nos sources, en plus du transfert d’argent, K-pay dont le slogan est « Nioko Bokk », proposera aux Sénégalais, la possibilité de pouvoir payer leurs factures.

K-Pay, compte miser sur son réseau déjà existant partout au Sénégal à travers ses stations EDK Oil pour dominer ses concurrents. Etant un opérateur local, K-pay Sénégal pourrait faire de la fibre locale, un avantage particulier dans le secteur du transfert d’argent.

(Source : Social Net Link, 7 février 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)