twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Formation sur "l’apport de la géomatique à la gestion des zones côtières en Afrique de l’Ouest", lundi à Dakar

vendredi 21 septembre 2007

Une formation régionale sur "l’apport de la géomatique à la gestion des zones côtières en Afrique de l’Ouest" s’ouvre lundi à 9 heures au Centre multimédia de l’Ecole supérieure polytechnique (ESP) de Dakar, annonce un communiqué transmis à l’APS.

La manifestation qui prend fin le 5 octobre, est organisée par l’International Institute for Geo-Information Science and Earth Observation (ITC) des Pays-Bas en collaboration avec la Direction des travaux géographiques et cartographiques (DTGC) du ministère des Infrastructures et de l’Assainissement du Sénégal et le Laboratoire d’enseignement et de recherche en géomatique (LERG) de l’Université Cheikh Anta Diop.

Cette formation, soutenue par le programme Netherlands Organization for International Cooperation in Higher Education (NUFFIC), verra la participation d’une vingtaine d’experts en provenance aussi bien des pays de la sous-région (Nigeria, Ghana, Bénin, Gambie, Sénégal) que d’autres pays africains tels que le Kenya, le Zimbabwe et la Tanzanie, précise le texte.

Elle "vise essentiellement à former et à familiariser les participants à l’utilisation de la géomatique à la gestion des milieux côtiers avec un fort accent sur l’apport des données satellitaires de moyenne et haute résolution et les Systèmes d’Information Géographique (SIG)", explique la même source.

Selon le communiqué, les autres thématiques abordées au cours de cette formation ont trait au suivi de l’érosion côtière, à l’évolution du bâti et de la mangrove, à la pollution marine ainsi que la caractérisation des risques d’inondations en milieu littoral.

Ces thématiques seront complétées par des travaux in situ à Rufisque, Yeumbeul, au Lac Rose et à la baie de Hann confrontés à ces types de problèmes, ajoute le document.

(Source : APS, 21 septembre 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)