twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Formation en ligne via le MOOC : Ucad-Ugb-Uvs enrôlées dans un programme

dimanche 21 janvier 2018

Les Universités Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar, Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis et l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs) parmi les universités bénéficiaires du programme « Réseau africain de développement de Mooc pour l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur ». L’initiative a été lancée le 15 janvier 2018 à Bruxelles en Belgique lors du colloque axé sur « L’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur en Afrique subsaharienne :de la stratégie au terrain ».

Organisé par l’Université libre de Bruxelles et l’Agence universitaire de la Francophonie (Auf), le Reamooc, qui met l’accent sur une formation en ligne ouverte à tous ou Mooc (Massive open online course en anglais), est cofinancé par le programme Erasmus+ de l’Union européenne à hauteur de 870.000 euros,soit environ 565 millions de FCfa .Il est coordonné par l’Université libre de Bruxelles et l’Auf et réunit 10 autres partenaires. Des universités sénégalaises ont été choisies pour intégrer ce projet.

En plus du Sénégal, le Cameroun aussi bénéficie du projet selon un communiqué.

Ce programme, précise le document « consiste à accompagner le développement du Mooc et son intégration dans les curricula par les enseignants des institutions universitaires partenaires du projet au Cameroun et au Sénégal et à l’étendre à d’autres établissements. Pour réussir ce projet, Reamooc mise surtout sur la constitution d’un réseau de partenaires africains qui va assurer la pérennité du programme par le transfert de compétences au sein d’autres institutions ».

Le but final du programme, c’est « d’améliorer l’apprentissage des étudiants dans l’enseignement supérieur en Afrique subsaharienne en favorisant l’adoption de pratiques pédagogiques numériques innovantes au sein des institutions partenaires du projet. Le programme prévoit aussi, dans les trois années de mise en œuvre, la formation de formateurs, la création de pôle d’innovation et de studios vidéo dans des universités africaines, la production de 14 Mooc, la facilitation de stages internationaux et de missions d’accompagnement technique et pédagogique, le lancement de box Online/Offline pour un large accès aux formations, la diffusion de publications entre autres ».

A noter que les opportunités de l’e-Education seront abordées au cours de la 8ème édition de l’IT Forum Sénégal prévue le 3 février à l’Institut Français de Dakar. Cette rencontre se tiendra en marge de la conférence de financement du Partenariat mondial pour l’Education. Voir le communiqué de l’IT Forum Sénégal 2018.

Joe Marone

(Source : Cio Mag, 21 janvier 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)