twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Formation du personnel de la CDP sur la gestion des noms de domaine

lundi 2 juillet 2018

Le personnel de la Commission de protection des données personnelles(CDP) a suivi ce vendredi 29 juin, une formation dispensé par ISOC Sénégal sur la gestion des données personnelles. Cette initiative entre dans le cadre du renforcement des capacités des agents pour mieux les outiller.

M. Alex Corenthin, enseignant à l’UCAD, de NIC et ISOC Sénégal a, dans un premier temps, expliqué la gestion des noms de domaine au Sénégal. De la genèse de la demande du CCTLD.SN intervenu en 1992 avant de revenir sur les rôles de la NIC en charge de l’attribution du nom de domaine .SN, M. Corenthin a expliqué le processus de mise en place et développé les enjeux liés aux noms de domaine.

De la politique de nommage à l’enregistrement des noms de domaines en passant par l’instruction de la demande pour l’attribution des noms de domaines ainsi que la gestion des conflits qui pourraient subvenir, il est également revenu sur la signature du DNSSEC (Sécurité et confiance numérique), l’automatisation des enregistrements et la promotion de l’identité numérique sénégalais.

Ndèye Maimouna Diop, Présidente du chapitre sénégalais, a quant à elle fait un exposé sur la gouvernance de l’Internet et a identifié les principaux acteurs qui gravitent autour de l’écosystème. Elle a fait part des enjeux qui caractérisent l’essor de l’Internet notamment l’introduction de nouveaux noms de domaines génériques et les aspects de politique publique liés à la protection des noms de domaine géographique, des sites historiques, des cultures et traditions. A titre d’exemple, la protection des extensions tels ‘’.Africa’’. Pour finir, elle a plaidé pour une harmonisation des positions africaines notamment sur les GTLD, les domaines internationalisés, la réforme du GAC.

De son côté, la CDP, par la voix de sa Présidente, MME Awa Ndiaye, s’est dit très ouverte à une collaboration étroite avec la structure notamment sur des volets aussi importants que la formation mais aussi le plaidoyer auprès des autorités pour une prise en compte du développement de l’accès, d’infrastructures de systèmes de noms de domaines, et la promotion de noms de domaines des pays.

(Source : CDP, 2 juillet 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)