twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Formation aux langages de structuration web : Sonatel Academy réalise le rêve des développeurs amateurs

jeudi 23 novembre 2017

Passer des nuits blanches à traquer des tutoriels pour maitriser les langages de programmation, avec tout ce que cela englobe comme risque, est en passe d’être un mauvais souvenir. Une nouvelle école gratuite propose une formation en codage pour une durée de 840 heures avec à la clé une certification reconnue par le ministère de la Formation professionnelle. Sonatel Academy a été inaugurée hier avec une promotion de 50 étudiants. Une offre de formation en ligne est en phase d’étude pour enrôler le maximum de personnes.

Css, MySql, Htlm, JavaScript et Php, ces langages de structuration web n’auront plus aucun secret en juin 2018 pour Makhtar ainsi que les 49 autres personnes triées sur le volet sur les 12 mille candidatures reçues. Ils font partie de la première promotion de Sonatel Academy, une école de codage gratuite lancée par le groupe du même nom. Inaugurée hier, Sonatel Aca­demy entend améliorer l’employabilité des jeunes et leur permettre de maitriser les e-compétences. L’objectif avoué est de former des jeunes aux métiers techniques du numérique et ainsi leur permettre de s’intégrer au marché du travail ou de créer leur propre activité. Pour le moment, l’école logée au Ctic Dakar délivre, à l’issue des 840 heures de cours et 140 heures de stage, une certification reconnue par le ministère de la Formation professionnelle. D’ailleurs à ce sujet, Sira Ba, un conseiller technique au ministère de la Formation technique, assure qu’ils travaillent à mettre en place un diplôme reconnu par l’Etat. En attendant que cela aboutisse, « nous ne devons pas être que des consommateurs (des e-solutions) », a invité Antoine Ngom, le président de la Fondation des incubateurs tics du Sénégal (Fictis). Qui est « persuadé que la révolution digitale est une chance pour l’Afrique ». Par conséquent, il faut multiplier ce genre d’initiative car croit-il que « la Sonatel peut faire mieux dans l’écosystème numérique ». Ainsi demande-t-il à « mettre en place une Sonatel Academy régionale ». Pour le moment, le Directeur général de Sonatel entend satisfaire la demande avant de se projeter dans la sous-région. Alioune Ndiaye informe que ses services sont en train de voir comment faire pour faciliter la formation en ligne qui va enrôler un plus grand nombre. En tout état de cause, le Pdg du groupe Orange, qui s’est déplacé pour les besoins de cette inauguration, préfère retenir que « la compétence est le plus important des défis du numérique. Pour saisir les opportunités du digital, il faut impérativement avoir de la compétence ». C’est pourquoi son groupe « a investi 100 millions d’euros dans les startups ».

Malick Gaye

(Source : Le Quotidien, 23 novembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)