twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Formation aux Ntic : Vingt étudiants sénégalais à l’école coréenne

lundi 3 septembre 2007

La coopération sénégalo-coréenne arrive à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Un séminaire animé par les volontaires coréens au Centre de calcul y a été organisé du 14 au 31 août 2007. Les récipiendaires ont reçu leurs diplômes.

Une vingtaine d’étudiants sénégalais viennent de bénéficier d’une formation en informatique. Une formation dispensée, du 14 au 31 août, par des étudiants sud-coréens du Korea Advanced institute of science and technology (Kaist), considéré comme étant le plus réputé des instituts de la République de Corée. La cérémonie de remise de diplômes a eu lieu vendredi au Centre de calcul de la Faculté des Sciences et techniques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar en présence de l’ambassadeur de Corée à Dakar, Dongwan Choi et du Doyen de la Faculté des sciences et techniques, Matar Seck, représentant le Recteur absent du territoire national. Le doyen a salué et encouragé cette coopération qui lie les deux Etats.

Cette activité, de l’avis du diplomate coréen, apparaît comme un hommage et une forme de contribution indirecte au Fonds de solidarité numérique. Cet instrument initié par le président Abdoulaye Wade et qui a pour vocation de permettre à l’Afrique de participer à la réduction de la fracture numérique. Le chargé de l’informatique du centre de calcul, Samba Ndiaye a, pour sa part, demandé une continuation de l’activité.

Dans la même lancée, Massal Niang, l’un des bénéficiaires, affiche son espoir pour l’avenir de cette coopération dans laquelle les futurs étudiants pourront s’initier aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Et les bénéficiaires de cette session de formation, la deuxième du genre, ont de qui tenir si l’on sait que la République de Corée est l’un des pays les plus performants dans le domaine des Ntic. La preuve, 66 personnes sur 100 avaient accès à l’informatique en 2005. Durant la même période, 76 personnes sur 100 étaient équipées d’un téléphone mobile. Une position qui lui a permis d’apporter aux étudiants un savoir-faire et une expérience certains dans ce domaine.

Aussi, ces activités citoyennes, pratiquées depuis longtemps dans les campagnes par les étudiants coréens, pendant les vacances, s’étendent-elles maintenant aux pays étrangers comme le Sénégal qui, en initiant le programme des ‘Vacances citoyennes’ les a parfaitement intégrées dans sa politique de jeunesse.

Ibrahima DIAW& Ibrahima DIABY

(Source : Wal Fadjri, 3 septembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)