twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Formation au developpement des entreprises : Un club d’investisseurs en place

mercredi 11 juillet 2012

Pour faire face aux problèmes financiers que rencontrent les jeunes entrepreneurs, les entreprises des technologies de l’Information et de la Communication (Tic) comptent mettre en place un club d’investisseurs. Durant une session de deux jours (les 10 et 11 juillet) les jeunes entrepreneurs vont tenter d’identifier des sources de financements innovants pour la réalisation de leurs projets.

Voir leur projet finir par tomber à l’eau est un cauchemar que les jeunes entrepreneurs ne veulent plus entendre parler à cause du manque de financement de leurs projets.

Sur la question l’incubateur du Ctic Dakar a tenu avec les entrepreneurs et porteurs de projets technologiques d’Afrique de l’Ouest une session de deux jours les 10 et 11 juin pour se former aux côtés d’experts et d’investisseurs américains et sénégalais. « Le club des investisseurs est un moyen de financement innovant, une belle alternative.

Le financement classique ne fonctionne pas très bien avec le secteur de l’économie numérique. Il sera très utile à notre secteur », a martelé le président de la fondation des incubateurs Tic du Sénégal, Antoine Ngom.

« Ce club va faciliter l’accès au financement », a dit le Directeur de cabinet du ministre de la Communication, des télécommunications et des Technologies de l’information et de la communication (Tic), Souleymane Demba Sy.

La mise en place de tels dispositifs « permet à des bonnes volontés de mobiliser des ressources et de venir en appoint sous forme de mentorat à ces jeunes entrepreneurs qui n’ont pas les moyens de s’adresser directement aux banques et de trouver des solutions à leurs problèmes », a expliqué le Directeur des petites et moyennes entreprises (Pme), Ibrahima Diouf.

Cependant, cet un atelier de formation interactive et d’encadrement est « destiné à stimuler des idées innovatrices dans le secteur des Tic, de l’énergie, de la santé et de l’agriculture » a soutenu pour sa part le chef de mission adjoint de l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal, Robert Yamate.

Cette initiative entre dans le cadre d’un partenariat avec Global innovation through science et technology (Gist) soutenu par le Département d’Etat américain, grâce au programme Innovation mondiale par le biais de la technologie et de la science du président américain Barack Obama.

Saer Sy

(Source : Sud Quotidien, 11 juillet 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)