twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fluctuations : Sonatel et Sentel, même combat ?

samedi 19 juin 2010

Son affairisme fait que le président de la République fait perdre à nos institutions toute crédibilité et, par conséquent, le respect qui doit les entourer. La sortie des agents de Sonatel, aussi virulente ait-elle pu être, était néanmoins parfaitement justifiée. Ils ne sont pas les seuls à s’être posé des questions, face au déploiement des autorités de la République, venues faire allégeance aux Soudanais de Sudatel, à l’occasion du lancement de l’un de leurs produits. Depuis ce jour d’ailleurs, le Président Wade n’est plus vu autrement que comme un agent commercial de Expresso Sénégal. Il n’a pas hésité à évacuer en quelques mots, les accusations graves de corruption qui ont été portées contre ses proches dans l’attribution de la licence Sudatel.

Les critiques des agents de Sonatel viennent s’ajouter à plusieurs plaintes concernant la propension du Président Wade à juger selon ses penchants et ses positions personnelles, sans tenir compte des équilibres qui fondent une Nation en construction. Et comme il ne juge qu’en termes d’argent, M. Wade, n’aime et ne louange que ce qui va dans le sens de ses intérêts, qui se révèle digne d’être défendu bec et ongles. Le vendredi 12, lorsqu’il défendait la licence de Sudatel, et la manière dont cette société l’a acquise, il n’a pu s’empêcher de lancer des piques à Sentel, l’opérateur de Tigo. Sa volonté d’écraser cette société lui fait oublier que cette dernière également fait vivre bon nombre de Sénégalais, et paie des taxes dans ce pays. Les travailleurs de Sonatel viennent donc de découvrir ce que leurs collègues de Sentel vivent déjà quasiment depuis l’arrivée au pouvoir de Me Wade. Et comme il sait qu’il ne peut plus rien espérer de cette entreprise américaine, il semble s’être juré qu’elle ne survivra pas à son pouvoir. Est-ce la même chose avec Sonatel ?

Mohamed Guèye

(Source : Le Quotidien, 19 juin 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)