twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fintech : qui possède les startups liées à la Côte d’Ivoire ?

lundi 23 janvier 2023

Marché phare de la téléphonie mobile en Afrique, avec plus de 40 millions de cartes SIM en circulation (fin 2021), la Côte d’Ivoire constitue une plateforme émergente de fintechs que la Banque mondiale regroupe en quatre catégories. Examinons-les.

Une enquête de la Banque mondiale avec la collaboration de l’Agence de promotion de l’inclusion financière de Côte d’Ivoire (APIF-CI) permet de cerner quatre catégories de fintechs opérant sur le marché ivoirien. Les unes sont indépendantes (i) ou implantées en Europe et ayant une filiale en Côte d’Ivoire (ii). Les autres appartiennent à un groupe bancaire (iii) ou sont financées par des groupes internationaux (iv).

Fintechs indépendantes ou affiliées à un groupe financier ?

Cette enquête 2020 s’intitule “Promouvoir l’inclusion financière numérique en Côte d’Ivoire. Diagnostic de l’écosystème des fintechs“. Il en ressort que Cinetpay, Mojaride, Panelys cash et Xikka notamment sont détenues à majorité par leurs fondateurs. Dites “indépendantes“, ces technologies financières proposent des solutions de paiements gouvernementaux, de numérisation des moyens de transport ou encore des agrégations de paiement pour les marchands. Dans ce sillage, elles font face à des enjeux liés à la recherche de partenaires financiers et commerciaux.

L’écosystème ivoirien des services financiers numériques voit également émerger des entreprises comme Bizao, HUB2, Julaya, qui sont des fintechs implantées en Europe, ayant une filiale en Côte d’Ivoire. Les principaux résultats de l’enquête soulignent que leurs activités sont axées vers une clientèle entreprise avec des solutions « beaucoup plus innovantes ». Le rapport ajoute qu’elles possèdent des avantages compétitifs en termes d’expertise et de financements comparativement aux fintechs locales.

Les fintechs appartenant à un groupe bancaire (Wizall, Yup) sont également présentes en Côte d’Ivoire. Elles sont soit lancées ou achetées par des établissements financiers dans la perspective de proposer des solutions aux besoins des populations n’ayant pas accès aux services financiers classiques. Leurs solutions s’inscrivent « en complément de leurs activités de descente en gamme via les filiales de microfinance du groupe », plutôt qu’en venant les perturber. Le rapport précise par ailleurs que leurs offres, à l’image de ce que propose Orange money, sont appelées à s’étendre sur le crédit numérique.

L’état des lieux effectué dans le cadre de cette étude a cerné un autre groupe de fintechs financées par des groupes internationaux. A l’instar de la startup In Touch incubée par le pétrolier TotalEnergies, l’intégration des fintechs (qui proposent des agrégations de paiements) dans leurs stratégies vise « la conquête de nouveaux marchés » et/ou « le maintien de leurs parts marchés via le développement d’un vaste réseau de distribution de leurs produits ».

Paiements numériques

Selon les enquêteurs, la Côte d’Ivoire compte 37 fintechs (2020). Environ 95% de leurs solutions sont liées aux paiements numériques (paiements marchands, paiements des factures, des salaires, des bourses, des taxes municipales etc.) et aux solutions de transfert d’argent (réseaux d’agents, les applications web et smartphone). Seulement 2% sont dirigées par des femmes.

Anselme Akéko

(Source : Cio Mag, 23 janvier 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik