twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fintech : L’américain Geneviève à l’assaut de l’Afrique subsaharienne

vendredi 26 janvier 2018

L’Afrique subsaharienne est désormais dans la ligne de mire de la Fintech américaine Geneviève. La société a récemment annonce le déploiement de ses activités dans la zone via un programme de financement de 150 très petites entreprises (TPE) et Petites et moyennes entreprises (PME) à fort potentiel de croissance. Dans un communiqué publié à cet effet, le groupe américain révèle que le secteur privé africain souffre d’un déficit de financement compris entre 385 et 455 milliards de dollars par an. Un déficit que Geneviève, plateforme alternative de financement entend combler en participant au financement du secteur privé sur le continent.

« Le secteur privé est le cœur du développement économique et du capital humain du continent africain. Lui donner une chance de réussir permettra d’accélérer la libération du potentiel économique et humain : c’est notre mission à Geneviève », explique Fabien Dureuil, CEO de Geneviève, qui souhaite au passage capitaliser sur son accès à un marché de capitaux évalué à plus de 700 milliards de dollars grâce à la technologie blockchain, encore très peu présente en Afrique.

D’après Fabien Dureuil, cette technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée et fonctionnant de manière désintermédiée et démocratique est à l’image « d’un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible. »

Pour rappel, Geneviève est une plateforme alternative et innovante de financement des TPE, PME et start-ups africaines à fort potentiel. Depuis son lancement en 2014, la fintech s’est donnée pour mission de contribuer à la réussite du secteur privé des pays émergents. Fort d’un accès à un capital de 700 milliards offert par la technologie de la blockchain, Geneviève répond aux besoins de financement des entreprises à travers deux solutions de financement : Geneviève Exchange (GXE), une cryptobourse de PME et Geneviève VC (GXVC), un fonds d’investissement en crypto-monnaie de venture capital qui offre une exposition des capitaux propres à ses propriétaires.

(Source : TIC Mag, 26 janvier 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)