twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fintech : En s’associant à Jumo, le Français Proparco expérimente en Afrique son projet de prêts digitaux

lundi 9 avril 2018

Dans un communiqué publié le 5 avril 2018, Proparco, filiale de l’Agence française de développement (AFD) annonce avoir pris une participation de 3 millions de dollars dans la Fintech Jumo, qui propose aux personnes non ou sous- bancarisées d’accéder à des services financiers grâce à leur téléphone portable : « Ce financement contribuera à améliorer leurs conditions de vie. Les emprunteurs faisant usage de leur prêt pour couvrir des frais urgents et investir dans leur entreprise, ce projet contribuera à leur autonomisation financière… Avec cette prise de participation de 3 millions de dollars, Proparco soutiendra la croissance de Jumo et contribuera au développement de l’inclusion financière des populations souvent exclues du système bancaire formel, notamment les micro-entrepreneurs du secteur informel qui représentent deux tiers des clients de Jumo », explique Proparco dans son communiqué.

D’après Andrew Watkins-Ball, le fondateur et CEO de Jumo cité par latribune.fr, cette entrée de Proparco dans le capitale de Jumo devrait lui permettre d’élargir sa présence au-delà de la Tanzanie, du Kenya, de l’Ouganda, de la Zambie et du Ghana, pays dans lesquels la Fintech est déjà présente et a accordé, rien qu’en 2017, 12,2 millions d’euros de prêts à ses clients. « Maintenant que nous avons fait la preuve de notre “business model”, nous nous préparons à passer à une autre étape et à développer la plus grande et la moins chère des plateformes proposant des services financiers dans les pays émergents. Avec Proparco, nous avons à nos côtés un investisseur qui comprend la complexité de nos marchés et qui est engagé dans les mêmes impératifs de qualité, tels que la protection des clients et la transparence », explique Andrew Watkins-Ball.

(Source : TIC Mag, 9 avril 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)