twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fintech : Ecobank accorde aux développeurs l’accès à sa son API Sanbox

mercredi 2 septembre 2020

Il est désormais possible pour les Fintech d’accéder à l’Interface de Programmation Applicative (API) de Ecobank pour le développement de solutions innovantes. Le groupe bancaire panafricain a en effet annoncé qu’à la suite d’une phase pilote conduite avec succès en collaboration avec des Fintech sélectionnées, la Plateforme bancaire Panafricaine -Sandbox- est désormais mise en service et accessible à la demande de la communauté des Fintech Africaines. Ainsi, grâce à elle, les Fintech peuvent désormais avoir accès à l’Interface de Programmation Applicative (API) de Ecobank pour le développement de solutions innovantes.

« La plateforme Sandbox est conçue pour servir les besoins de l’écosystème. Nous avons eu des retours d’expérience très positifs de la phase pilote et obtenu de pertinentes recommandations qui nous ont permis de perfectionner la plateforme avant sa mise en service. La phase pilote a en effet permis à Ecobank et aux Fintech d’enrichir la Sandbox. Nous sommes très enthousiastes au regard des nouvelles opportunités qu’elle offrira à l’écosystème et aux clients. », explique la Conseillère Principale du Groupe Ecobank sur la Fintech, Djiba Diallo.

Pour le Groupe Ecobank La Sandbox est présentée comme un succès dans la poursuite de sa Stratégie de Open Banking, mais aussi un coup d’accélérateur aux partenariats développés avec les Fintech et les divers partenaires en Afrique. « Grâce à la Sandbox, la compétition annuelle Ecobank Fintech Challenge se positionne désormais comme une Plateforme de Développeurs et de Marché des Solutions Fintech, au-delà d’une simple compétition », ajoute Ecobank.

Jephté Tchemedie

(Source : Digital Business Africa, 2 septembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)