twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fini la bamboula des appels : L’Etat fouille ses lignes téléphoniques

samedi 29 décembre 2012

L’Etat du Sénégal exprime son ras-le-bol de se voir toujours remettre à la fin de l’année une facture téléphonique estimée entre 17 et 20 milliards. Afin de faire la lumière sur leur gestion, Macky Sall a lancé un audit physique de toutes les lignes téléphoniques. Point de départ : les ministères.

Pour faire entrer entrer plus d’argent au Trésor : l’Etat audite les lignes téléphoniques

Depuis quelques semaines, des agents de l’Inspection générale des finances (Igf) sillonnent les bureaux de tous les ministères. Des sources concordantes nous ont confirmé leur passage au ministère de l’Economie et celui de l’Education nationale. Ils sont annoncés aussi au ministère de l’Agriculture. A terme, ce sont toutes les structures relevant de l’Etat qui seront visitées par ces auditeurs. Toutes les lignes sont auditées, aussi bien les standards du secrétariat que le roaming du directeur, sans oublier le fax de service. Les agents de l’Igf posent des questions sur l’utilisation de la ligne, vérifient si elle fonctionne toujours et également s’il existe un mécanisme de gestion rationnelle des appels. En bref, un travail minutieux, d’autant plus que ces « enquêteurs » font remplir un questionnaire individuel à tous les responsables de ces lignes.

Des enjeux financiers énormes

L’enjeu de cet audit peut avoir des retombées insoupçonnées si l’on en croit une voix avertie du gouvernement de Abdoul Mbaye. Certes, l’Etat veut s’opposer à la gestion gabégique de certains fonctionnaires qui utilisent leurs combinés à des fins non professionnelles. Mais en amont, les autorités voudraient bien avoir une meilleure lisibilité de la facture téléphonique de l’Etat. Vérifier si toutes lignes facturées existent et fonctionnent est, en effet, le but caché de ses audits. Car, moins l’Etat va consommer en appels téléphoniques et plus il va faire entrer de l’argent dans les caisses du Trésor. Cela s’explique par le système de compensation. En effet, à chaque fin d’année, la Sonatel verse à l’Etat du Sénégal une rente sur ses bénéfices grâce à ses actions. Cette somme avoisine souvent les 30 milliards de francs Cfa. Cependant, cette rentrée de fonds n’est jamais effectuée, car la Sonatel déduit d’abord la facture téléphonique de l’Etat. Si cette dernière avoisine 20 milliards, le Trésor devra se résigner à empocher seulement 10 milliards au lieu de 30 milliards. Dans le contexte présent de raréfaction des ressources, l’Etat aurait décidé d’arrêter l’hémorragie. L’audit commencé, il y a quelques jours, suit son cours et n’épargnera aucune structure publique, dit-on.

Mbaye Thiam

(Source : Le Populaire, 29 décembre 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)