twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Financement de la réunion de l’ICANN : Dakar va débloquer plus de 400 millions FCFA

jeudi 11 août 2011

Le gouvernement du Sénégal va participer à hauteur de 400 millions de francs au financement de l’organisation de la réunion de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) prévue du 23 au 28 octobre à Dakar, a déclaré Moustapha Guirassy, ministre de la Communication, des Télécommunications et des TIC.

‘’C’est un évènement important qui fera de notre pays la capitale mondiale d’Internet. C’est pourquoi le gouvernement va participer à l’organisation à hauteur d’un peu plus de 400 millions de francs’’, a dit M. Guirassy lors de la cérémonie de lancement de la 42-ème réunion de l’ICANN.

M. Guirassy a relevé que c’est juste une participation symbolique de l’Etat mais les responsables de l’ICANN vont contribuer au financement de l’évènement.

‘’Les responsables de l’ICANN ont proposé un budget qui tourne autour d’un milliard de francs CFA pour certains frais liés au paiement des billets d’avions entre autres’’, a-t-il précisé.

De son côté, le directeur général de l’ICANN, Nick Tommaso, a indiqué que plus de 1.200 participants venant de 100 pays sont attendus à la rencontre.

La réunion de Dakar a entre autres objectifs de fournir une plateforme en vue d’avoir une discussion efficiente entre experts pour le développement de l’internet en Afrique.

Revenant sur les enjeux de la rencontre d’octobre M. Guirassy a constaté que ‘’l’Afrique est absente des discussions sur la gouvernance de l’internet’’.

‘’L’Afrique subit de plein fouet les débats sur l’internet. Si nous prenons l’exemple des sites pornographiques, les dirigeants africains sont absents au niveau des instances de réglementation. C’est aussi valable pour la sécurité autour des noms de domaines’’, a-t-il dit.

C’est pourquoi il espère qu’au sortir de la rencontre de Dakar, ‘’le continent noir doit bâtir son propre agenda en termes de programmes sur le net (internet) en prenant en compte ses propres spécificités et ses réalités culturelles’’.

(Source : APS, 11 août 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)