twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fin des travaux du colloque mondial des régulateurs : Faire de l’outil informatique un vecteur du développement

samedi 13 novembre 2010

Les rideaux sont tombés hier sur le 10e Colloque mondial des régulateurs qui s’est tenu à Dakar du 9 au 12 novembre 2010. La rencontre a permis aux experts de confronter leurs expériences, afin d’établir des consensus pour adopter des approches communes dans la gestion des marchés des Tic.

La secrétaire générale de la présidence de la République, Mme Aminata Tall a déclaré hier à Dakar, que la volonté publique du gouvernement sénégalais consiste à faire de l’outil informatique, dans toutes ses applications, un vecteur du développement économique et social. « Dans cet esprit, toutes les initiatives et innovations visant à soutenir cette dynamique sont les bienvenues, puisqu’elles nous permettent de nous remettre constamment en cause pour rester au contact du progrès dans un domaine assurément évolutif », a-t-elle indiqué, lors de la cérémonie de clôture des travaux du 10e Colloque mondial des régulateurs. Mme Tall a souligné que notre pays fera bon usage des réflexions et recommandations issues de cette rencontre qui a réuni du 9 au 12 novembre, 156 experts en Tic pour une « utilisation améliorée des Tic et leur meilleure régulation au bénéfice de nos populations ».

La secrétaire générale de la présidence de la République a ajouté que nous vivons dans l’ère de « l’économie de la connaissance » dont les réseaux de communications électroniques constituent l’infrastructure essentielle. « L’enjeu, a-t-elle rappelé, est en effet clair au 21 e siècle : la démarcation entre les peuples et les individus se fera moins par les frontières physiques que par les nouvelles lignes numériques ». Le président du Gsr et directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) du Sénégal, Ndongo Diao, s’est réjoui de la qualité des travaux. Il a affirmé que grâce au soutien des autorités sénégalaises, notamment le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, tous les défis ont été relevés dans l’organisation, la logistique, la communication. Le 11e Colloque mondial des régulateurs prévu en 2011 se tiendra pour la première fois en Amérique Latine en Colombie.

Make Dangnokho

(Source : Le Soleil, 13 novembre 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)