twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fibre optique : L’inauguration de l’interconnexion physique entre le Congo et le Gabon fixée au 23 mars 2018

lundi 12 mars 2018

Annoncée plusieurs fois et autant repoussée, la cérémonie d’inauguration officielle de l’interconnexion en fibre optique entre le Congo et le Gabon sera finalement le 23 mars 2018. L’interconnexion par fibre optique entre les deux pays sera donc opérationnelle, dans le cadre du projet Central african Backbone, qui est en cours depuis 2015. Ainsi, le Gabon aura le Cab4 tandis que le Congo aura le Cab3. Ce qui matérialise la première phase de ce projet commun, qui a consisté à poser environ 504 km de fibre optique à cheval entre les deux pays, pour un coût évalué à près de 15 milliards de F Cfa, financé par la Banque mondiale et aussi les deux Etats concernés.

Le projet porte sur la construction d’une dorsale optique de 521km entre Pointe-Noire au Congo et Mbinda, vers la frontière du Gabon. Cette dorsale sera reliée avec une autre, également en cours de construction du côté du Gabon, précisément entre Libreville et Lekoko, longue de 1075 km. De manière concrète, avec l’interconnexion des deux pays via le CAB qui vise à connecter tous les pays de l’Afrique centrale, le Gabon et la République du Congo connaitront une amélioration significative du débit Internet, ainsi que la couverture des zones enclavées, qui ne sont pas toujours couvertes par les opérateurs télécoms, faute de rentabilité. Aussi, d’un point de vue purement, économique, l’interconnexion entre les deux pays entrainera avec elle une baisse des coûts des services Internet et télécoms. Au final, le projet devrait également promouvoir les technologies de l’information et de la communication et la création d’un environnement favorable au développement de l’économie numérique en Afrique centrale.

(Source : TIC Mag, 12 mars 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)