twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fêtes de fin d’année : 30 % des ventes s’effectuent en ligne

mercredi 6 janvier 2016

Afin de se préparer à l’afflux des consommateurs dans les magasins pendant les fêtes de fin d’année, les points de vente et les boutiques en ligne doivent s’assurer que leurs plateformes soient gérées de manière efficace afin de pouvoir faire face à cet afflux.

Tel est le constat du vice-président chargé des opérations de Dhl Express Afrique subsaharienne, Olivier Facey.

Ce constat fait référence à la série de rapports Benchmark 2015 : Ecommerce Holiday Trends1 qui indiquent que, pendant les mois de novembre et décembre, les ventes en ligne sont 30 % plus importantes que les autres mois de l’année. Le rapport McKinsey & Company2 annonce qu’en 2025, l’e-commerce pourrait représenter 10 % des ventes au détail dans les plus grandes économies du continent ; ce qui se traduirait par un chiffre d’affaires annuel de 75 milliards d’Usd.

Cette croissance montre ainsi l’impact de la période de fêtes sur les habitudes de consommation et montre pourquoi les commerçants doivent optimiser leur niveau de services, s’ils souhaitent tirer profit de la hausse du pouvoir d’achat des consommateurs à cette époque de l’année. Selon les experts, il est essentiel que l’activité des commerçants fonctionne de manière optimale pendant cette période de fêtes, car c’est l’occasion de montrer leurs capacités à une audience plus large.

A court terme, cela maximisera les profits ; mais à long terme, cela contribuera au retour des clients. « Bien que l’industrie du e-commerce soit encore relativement peu développée en Afrique par rapport à d’autres marchés, c’est un secteur qui continue de croître fortement, chaque année, en particulier grâce à l’accès des consommateurs à Internet via la technologie mobile et à une classe moyenne en hausse », analyse Olivier Facey.

Qui affirme que pour les plateformes de e-commerce, il s’agit d’une période marquée par une extrême concurrence. Les stratégies de gestion de la chaîne d’approvisionnement sont essentielles pour gérer de manière efficace la hausse de la demande. L’étude révèle également que de nombreuses plateformes offrent des options de livraison gratuites ou express, des promotions et des remises.

Ces offres visent à stimuler et augmenter les ventes lorsque les dépenses des consommateurs sont au plus haut. « C’est un moment crucial pour les commerçants, car le fait de vendre plus de produits ou de services que la quantité disponible et ne pas être capable de livrer ces produits peut être très préjudiciable », estime Olivier Facey.

Ce dernier trouve également que « les commerçants doivent s’assurer que la gestion de leur chaîne d’approvisionnement soit suffisamment flexible pour gérer l’augmentation des volumes ». « Pour maximiser la rentabilité, soutient-il, les commerçants requièrent des méthodes rapides, intelligentes et peu coûteuses afin de traiter les commandes dans les délais et de manière appropriée dans tous les canaux de ventes.

Une logistique des retours efficace est également cruciale pour le traitement des retours et pour que l’évolution du secteur suive son cours ».

Magib Gaye

(Source : Wal Fadjri, 6 janvier 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)