twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fête de l’internet : 30 minutes de connexion gratuite, mais un bilan mitigé

jeudi 24 mars 2005

"L’étape la plus difficile, c’est la première entrée dans un cyber-café. Après, c’est une drogue..." Amadou Moctar Sow est le président du Forum des cyber-centres du Sénégal (Focys), l’organisme chargé de se faire l’écho, au plan national, de cette manifestation à vocation mondiale qu’est la fête de l’internet. L’événement, qui a commencé dimanche et se poursuit jusqu’au 27 mars, a pour vocation de vulgariser l’usage de l’internet, d’apprendre à la population sénégalaise à surfer, de "l’@lphabétiser"...

Durant toute la semaine, le Focys a invité les gérants et propriétaires de cyber-centres à organiser des festivités dans leurs établissements : la création de "clubs cyber", par exemple, permet à des Sénégalais de divers horizons de communiquer entre eux.

Hier, c’était la journée-phare de cette semaine dédiée à l’internet : au cours de cette journée portes ouvertes, les cyber-cafés participant à l’opération ont offert 1/2 heure de connexion par personne, afin d’initier les néophytes au mail, au tchat, et à la recherche sur Google, en fonction des centres d’intérêt des participants. Cependant, seuls 400 cyber-centres sont membres du Focys, sur les 900 que compte le pays, et bien que l’association ait contacté les autres cybers, nombre d’entre eux n’ont pas joué le jeu, certains n’étant tout simplement pas au parfum de cette initiative. En outre, l’objectif affiché de cette journée n’était pas d’offrir 30 minutes de connexion gratuite aux habitués des cyber-centres, mais bien de favoriser la première entrée des non-initiés... et si possible de susciter le partage et la solidarité entre utilisateurs, les surfeurs invétérés étant invités à apporter leurs conseils avisés aux débutants. Dans les faits, il semblerait que le public des cyber-cafés, durant cette journée portes ouvertes, soit resté sensiblement le même que la clientèle habituelle. En outre, à 15 heures, une conférence sur "L’impact des cyber-centres sur le développement du Sénégal", s’est tenu à l’hôtel de ville de Dakar. Un débat a suivi les exposés de deux intervenants : Amadou Koné, responsable Ntic de la ville de Dakar, et Mohamed Kane, directeur général d’Advantage Consulting.

Aujourd’hui, la fréquentation des cyber-centres est en majorité le fait des jeunes de 13 à 25 ans ; "mais c’est de moins en moins vrai", relève Amadou Moctar Sow, qui constate un élargissement du public, et une diversification des usages de l’internet. La fête de l’internet, ainsi que l’ensemble des initiatives du Focys, veulent contribuer à cette ouverture du web à la population. Et de susciter la naissance de nouveaux drogués de l’information et de la communication...

Fabien MOLLON

(Source : Wal Fadjri, 24 mars 2005)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)