twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fermeture des télécentres : Vers la redynamisation des télécentres

vendredi 11 juillet 2008

C’est l’hécatombe au niveau des télécentres. En moins de deux ans, plus de 3 000 d’entre eux ont été fermés, les gérants ayant mis la clé sous le paillasson, parce que le secteur n’était plus rentable. Ainsi, ‘ces boutiques’ de la Sonatel, qui participaient jusqu’à hauteur de 50 milliards de francs Cfa du chiffre d’affaires de l’entreprise, ont fondu comme beurre au soleil, passant de 18 000 à 15 000, selon le président de l’Association des gérants des télécentres. Cette fermeture s’explique principalement par l’arrivée des téléphones mobiles, et surtout par les recharges électroniques des téléphones portables.

Seulement, l’Etat ne compte pas laisser ces télécentres mourir de leur belle mort. En effet, un conseiller de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) a révélé hier, lors d’un séminaire d’information sur le nouveau cadre juridique des technologies de l’information et de la communication tenu à l’Ucad II, qu’un projet pour les redynamiser est en gestation. Et il implique la firme américaine Microsoft, la Sonatel, l’Adie, les banques et bien sûr les gérants des télécentres. Il s’agit de permettre à ces derniers d’accéder au crédit bancaire, afin qu’ils puissent diversifier leurs activités et ne plus se limiter aux services du téléphone, étant entendu que cela n’est plus rentable. Avec ce crédit, les gérants pourront développer d’autres activités liées au téléphone comme les cyber cafés et d’autres prestations de service. Car c’est grâce aux télécentres que certaines populations rurales ont accès au téléphone.

Charles Gaïky Diène

(Source : Wal Fadjri, 11 juillet 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)