twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Félix Manoharan : « Avec les certifications Google Cloud, vous pouvez travailler pour des grandes entreprises internationales à partir du Cameroun »

mercredi 3 novembre 2021

Présent au Cameroun dans le cadre du partenariat entre Google Cloud et Jacky Felly Nafack Institute of Technology (JFN-IT) pour la formation dans les certifications Google Cloud, Félix Manoharan, le Responsable EMEA du programme stratégique Éducation supérieure chez Google Cloud répond aux questions de Digital Business Africa. Interview réalisée ce 02 novembre 2021 au campus de la JFN-IT au quartier Santa Barbara (Bonamoussadi) à Douala quelques heures après le lancement officiel du partenariat stratégique entre les deux institutions.

Digital Business Africa : Pourquoi avoir fait le choix du Cameroun comme premier pays africain partenaire dans l’offre des formations pour les certifications Google Cloud ?

Félix Manoharan : Ce partenariat Google Cloud et JFN-IT est effectivement le premier en Afrique. Nous avons été convaincus par le dynamisme du promoteur de la JFN-IT M. Alphonse Nafack qui a pour ambition de faire en sorte que les Camerounais puissent disposer des compétences recherchées sur le marché du travail.

Aujourd’hui, les compétences cloud et les certifications Google sont les plus demandées et les plus valorisées. Nous avons mis en place ce partenariat et nous donnons cette chance à la jeunesse camerounaise d’acquérir ces compétences et d’exercer ces métiers cloud.

Le partenariat a été signé en avril 2021 et aujourd’hui on le lance officiellement. En moins de neuf mois, nous avons pu réaliser de grandes choses. Et ce n’est qu’un début grâce à la vision d’un homme : M. Alphonse Nafack.

Il a fait un important investissement pour la jeunesse du Cameroun. C’est l’investissement le plus important qu’on pouvait faire pour la réussite du pays. La jeunesse camerounaise est une jeunesse talentueuse qui n’a malheureusement pas toujours accès aux mêmes chances et aux mêmes enseignements et formations que les autres jeunes du reste du monde. A travers le partenariat JFN-IT et Google Cloud, nous offrons des formations aux certifications Google Cloud. Nous allons leur offrir des certifications qui leur permettront de décrocher les jobs les plus demandés dans le monde.

Digital Business Africa : Comment le Camerounais lambda fait pour bénéficier de cette certification Google Cloud ?

Félix Manoharan : Il faut simplement contacter les équipes deJFN-IT qui offrent un package qui permet de se former aux certifications Google Cloud en quelques mois. Cela peut être fait en tant qu’étudiant (pas nécessairement en première année). Cela peut être un étudiant qui a déjà terminé son cycle Licence. Les certifications Google Cloud s’adressent aussi aux professionnels de l’informatique qui ont besoin d’acquérir des compétences Google Cloud très demandées sur le marché de l’emploi. Vous pouvez vous inscrire à ces certifications en tant qu’étudiant ou professionnel.

Digital Business Africa : Quels sont les débouchés pour les jeunes et professionnels qui obtiennent ces certifications Google Cloud ?

Félix Manoharan : Il faut savoir que dans le classement des dix meilleures certifications les plus valorisées et les mieux payées dans le monde, les premières certifications sont les certifications cloud et les deux premières sont les certifications Google Cloud. Une fois que l’étudiant ou le professionnel a passé cette certification Google Cloud, son profil sera très valorisé sur le marché de l’emploi. Il aura accès à des milliers de postes.

Avec la Covid-19, l’on a compris qu’il est possible de travailler à distance. Ils pourraient donc travailler pour des grandes sociétés de conseil et des grandes entreprises internationales à partir du Cameroun. Ces entreprises internationales pourraient faire appel aux jeunes camerounais certifiés Google Cloud pour leur projets Cloud développés à travers le monde.

Digital Business Africa : Comment s’effectuent les formations pour les certifications Google Cloud ? En présentiel à la JFN-IT ? En distanciel ou les deux formules combinées ?

Félix Manoharan : Le modèle d’apprentissage arrêté est le Blended learning. C’est un mélange entre les cours en présentiel et les cours en distanciel disponibles sur Internet. Parce que l’on parle de sujets assez complexes comme le cloud computing, ils ont besoin d’un accompagnement et d’un coach ou enseignant formé et certifié Google Cloud présent sur le campus de JFN-IT.

Propos recueillis par Beaugas Orain Djoyum

(Source : Digital Business Africa, 3 novembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)