twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fatoumatou Niang Niox, Jokkolabs : L’entrepreneuriat, seule voie de salut

jeudi 15 février 2018

Il faut faire de l’entrepreneuriat pour trouver des solutions au problème de l’emploi. C’est la recette simple préconisée par la directrice exécutive de Jokkolabs, Fatoumata Niang Niox.

Le digital est aujourd’hui incontournable dans le développement de toute entreprise. Sa transversalité en fait un facilitateur des process et de la dynamique entrepreneuriale. L’automatisation des procédures de création d’entreprise en est un exemple patent. Cela fluidifie le parcours du créateur et facilite ses démarches administratives. Ces dernières demeurent des facteurs décourageants, surtout pour les entrepreneurs implantés dans les zones reculés. Il faut donc aller vers la digitalisation des process surtout dans l’optique de répondre comme il se doit aux attentes des entrepreneurs. Cette nouvelle race de citoyens qui ont décidé de prendre leur avenir entre leurs mains et se lancer dans l’auto emploi. « Ce sont là de bonnes raisons pour pousser les décideurs publics de faire de l’entrepreneuriat leur outil fétiche pour répondre à la problématique de l’emploi et ainsi prendre les mesures idoines pour accompagner les démarches entrepreneuriales », souligne Fatoumatou Niang Niox, directrice exécutive de Jokkolabs.

C’est dans cette optique qu’elle revient sur les initiatives de sa structure, Jokkolabs, le premier réseau d’espaces créatifs en Afrique où entrepreneurs de tout horizon peuvent retrouver un lieu de travail répondant à leurs besoins et à leur budget. En effet, durant le mois de novembre écoulé, Jokkolabs a participé à la célébration de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat. Une cinquième édition qui a vu l’engagement de tous les acteurs de l’écosystème du numérique, des entrepreneurs de divers profils, des écoles de formation, des institutions publiques et privées. « Cela a permis d’atteindre un nombre record d’événements à travers le Sénégal en 2017. En effet, nous avons enregistré près de 2000 participants pour plus de 50 activités tenues en simultanée entre Dakar, Thiès, Kaolack, Ziguinchor, Saint Louis. Cela démontre l’importance de l’entrepreneuriat dans la croissance et l’intérêt marqué par les acteurs pour célébrer le plus grand rassemblement mondial d’innovateurs et de créateurs d’emplois », fait-elle savoir.

Depuis sa création en 2010 Jokkolabs est un écosystème de l’innovation ouverte et un cluster virtuel pour la transformation sociale. Son ambition en essaimant le réseau dans 9 pays dont 8 d’Afrique est d’inspirer et développer une communauté d’entrepreneurs qui vont inventer le futur pour une prospérité partagée. « C’est ainsi que nous avons accueilli plus de 400 entrepreneurs et animé des centaines d’évènements. Nous avons également accompagné et réalisé des projets avec des partenaires tels que Sig santé (mise en place d’un système d’information géographique sanitaire participatif), Mobile Monday Dakar (la plus importante communauté du mobile dans le monde), Jokkokids (créativité chez les enfants et laboratoire d’innovation pour les enfants), accompagnement du laboratoire d’innovation de la Société Générale pour l’Afrique subsaharienne hébergé dans notre hub de Dakar », souligne Fatoumata Niang Niox. Elle ajoute : « Nous continuons donc à tisser pour rester un acteur majeur de l’innovation ouverte en Afrique et un écosystème unique en relation avec les communautés des logiciels libres, les startups du web et du mobile, les grandes entreprises et les pouvoirs publics pour produire du bien commun ». Elle conclut par ces trois mots : Engagement, collaboration, Appropriation. C’est ce qui a animé tous les acteurs du numérique et de l’entrepreneuriat durant la semaine mondiale de l’entrepreneuriat.

Amayi Badji

(Source : Réussir Business, 15 février 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)