twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fatick : Introduction du port de puce électronique pour l’identification des chevaux

lundi 30 avril 2018

Le ministère de l’Elevage et des Productions animales a introduit dans la région de Fatick une nouvelle technologie basée sur le port de puces électroniques pour lutter "efficacement" contre le vol des chevaux, un fléau dans la zone, a appris l’APS, dimanche.

"Cette technologie basée sur le port de puces électroniques numérotées par chaque cheval a été testée avec succès à Thiès, à Louga, à Kaffrine et à Diourbel", a expliqué un agent technique de la direction du développement des équidés au ministère de l’Elevage et des Productions animales, Mamadou Sylla.

Il s’entretenait avec des journalistes lors de l’étape de Fatick de la Campagne nationale d’identification des équidés à doter de puces électroniques.

"Cette campagne nationale d’identification des équidés a permis d’équiper environ 4000 chevaux de puces électroniques dans la région", a-t-il indiqué.

"Au delà des chevaux, a-t-il fait noter, le vol de bétails touche tout le secteur de l’Elevage et suscite beaucoup d’interrogations au ministère de l’Elevage et chez les acteurs du secteur".

D’où selon lui, "l’engagement de la tutelle pour lutter contre ce fléau".

"Avant le recours à cette nouvelle technologie, les agents utilisaient des carnets signalétiques et sanitaires qui servaient à identifier l’animal et les traitements subis dont les vaccinations, les prophylaxies, l’insémination" a dit M. Sylla, soulignant que "la nouveauté actuelle, c’est la puce électronique".

"Par le biais de cette technologie, un numéro unique dans le monde est introduit dans le cheval pour identifier cet animal important dans la production agricole et dans la lutte contre l’insécurité alimentaire en milieu rural", a-t-il encore expliqué.

(Source : APS, 29 avril 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)