twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Faits de chiffres : débats

vendredi 2 juillet 2004

Au moment où l’avenir du secteur des télécommunications est en débat, avec en toile de mire l’effectivité de la libéralisation de la téléphonie fixe, l’action Sonatel a battu tous les records jusqu’ici enregistrés en atteignant 35.000 Fcfa.

(...)

Sonatel : La Bourse ne craint pas la libéralisation. C’est aujourd’hui même que débute la concertation nationale sur la libéralisation du secteur des télécommunications. De cette rencontre, est attendue une décision fondamentale. Qu’adviendra-t-il de l’ouverture du marché de la téléphonie fixe prévue pour être effective en ce début juillet, mais que les syndicats de la Sonatel n’ont cessé de dénoncer depuis quelques mois ? Si cette échéance semble préoccuper tant, ce n’est pas du côté de la Bourse régionale des valeurs mobilières où le titre Sonatel a battu, depuis mercredi dernier, un nouveau record. Exit le titre à 31.000 Fcfa qui avait été le plus haut niveau atteint en avril 1999. Depuis quelques jours, ça caracole fort à la Brvm. Le titre Sonatel valait 35.000 Fcfa à la clôture hier soir, un niveau qu’il a atteint depuis peu. Avant même que les résultats 2003, particulièrement juteux- 56 milliards de Fcfa de bénéfices- ne soient publiés, le titre Sonatel était devenu le chouchou des investisseurs à la recherche de valeurs refuges. Les fonds de pension anglo-saxons en particulier, dont certains représentants n’avaient pas hésité à faire le déplacement de Dakar pour se renseigner à bonne source, semblent avoir jeté leur dévolu sur le titre. Avec un tel niveau de bénéfices en 2003- en 2000, les 63 banques et 26 établissements financiers des huit pays membres de l’Uemoa avaient réalisé un résultat net de 48,6 milliards de Fcfa - il est vrai que la rémunération est avantageuse au moment de la répartition des dividendes. Mais le nouveau record du titre témoigne d’une chose au moins : l’action Sonatel est très peu tributaire des péripéties que vit " l’entreprise de télécommunications de référence ". Cela était déjà vrai, il y a quelques années, lorsque le titre ignorait royalement le mouvement de grève et les tensions persistantes qui perturbaient la vie de l’entreprise. Les nouvelles performances atteintes par le titre confirment que l’ouverture annoncée du marché de la téléphonie fixe, si elle effraie les travailleurs, ne perturbe pas outre mesure les investisseurs qui croient miser sur une entreprise aux reins solides. Du reste, toute libéralisation a pour vocation de diversifier les intervenants sur un marché et, donc aussi quelque peu, d’atomiser les gains. La Sonatel, ayant une bonne longueur d’avance sur ses éventuels concurrents, ne devrait avoir aucun mal à lâcher du lest.

(...)

Malick M. Diaw

(Source : Le Soleil 2 juillet 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)