twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Facilitation des procédures : Les Douanes sénégalaises lancent le système ‘Gaïndé intégral’

vendredi 10 février 2012

Afin de permettre au Sénégal de se placer parmi les pays les plus performants en matière de facilitation des procédures douanières, les douanes sénégalaises ont procédé, hier, à Dakar, au lancement officiel de la nouvelle version du système de dédouanement intitulé ‘Gaïndé intégral’.

La mise en place du système ‘Gaïndé intégral’ par les douanes sénégalaises a été un long processus accompagné d’un management fort et avisé, ainsi qu’une prise de responsabilité qui n’était pas évidente. C’est ce qu’a révélé hier, Ousmane Mbengue, directeur de la facilitation douanière. Ce dernier, qui s’exprimait hier à l’occasion du lancement officiel de la nouvelle version du système de dédouanement ‘Gaïndé intégral’, a affirmé que c’est depuis 1990 qu’a été entamé le démarrage de l’automatisation. Selon lui, il s’agit d’un ensemble d’innovations qui permettront aux douanes sénégalaises d’aller plus en avant dans la simplification et la facilitation des procédures. D’ailleurs, a-t-il précisé, ’le Gaïndé intégral poursuit l’objectif de fédérer toutes les applications de la Douane pour réaliser une automatisation de l’ensemble de nos procédures depuis le pré-dédouanement jusqu’à l’enlèvement des marchandises, sans oublier la gestion des régimes et des exonérations’.

Le nouveau système est complété par une composante dématérialisation des procédures de dédouanement qui consiste, selon la douane, à remplacer le support papier par le support numérique dans les procédures du commerce extérieur et de dédouanement. ‘Orbus Logistic permet le téléchargement du manifeste Cargo et le partage du manifeste continuera à être enregistré dans le système Gaïndé intégral. Et tout cela est souhaité avant l’arrivée du navire pour obtenir des gains de temps encore plus appréciables’, a indiqué le directeur de la facilitation.Il ajoute que ‘la collecte des documents qui accompagnent la déclaration, de même que la dématérialisation des documents qui, à l’origine, ne le sont pas, est désormais possible’.

Les bureaux de dédouanement devront à terme assurer les traitements essentiellement à travers les interfaces dédiées qui serviront en même temps de canal de communication avec les opérateurs et les mandataires que sont les commissionnaires en douane agréés. Ainsi, ‘la gestion du risque sera complètement intégrée au processus de dédouanement et permettra de libérer très rapidement les transactions sans risques tout en concentrant les efforts et les ressources pour mieux lutter contre la fraude et les déperditions fiscales’, a rassuré Ousmane Mbengue.

Parallèlement, le système Gaïndé intégral et la dématérialisation réalisent l’automatisation de toutes les relations entre les opérateurs et les bureaux de dédouanement telles que les demandes liées au dédouanement. Les procédures d’enlèvement des marchandises ont été prises en compte en transformant les innombrables déplacements entre les différents pôles en autant de clics et surtout la possibilité de suivre à travers le système, l’évolution du dossier.

Le Directeur général des douanes, qui a salué la mise en place du nouveau système, a surtout loué le courage et l’engagement patriotique des hommes et des femmes qui ont consacré tout leur temps à la mise sur pied du système Gaindé intégral.Il a exhorté ses agents à rester débout et travailler au service de l’économie nationale.

Charles Malick SARR

(Source : Wal Fadjri, 10 février 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)