twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Facebook en discussion avec les banques pour des paiement mobile en Afrique

mardi 19 mars 2019

Carolyn Everson, la vice-présidente du groupe de réseautage social, déclare que Facebook est en discussion avec des institutions financières sur des éventuelles collaborations en matière de paiement mobile en Afrique.

« Facebook discute avec des banques pour émettre des paiements ,c’est plus une feuille de route pour nous en 2020… mais nous avons ces conversations initiales avec certaines des plus grandes sociétés de services financiers » déclare Carolyn Everson.

En 2018, Absa s’est associée à la célèbre plate-forme de messagerie WhatsApp de Facebook pour lancer le premier service de banque en ligne au monde. Cette plate-forme permet aux clients d’effectuer des paiements d’égal à égal ou de payer des factures de services publics, entre autres fonctionnalités.

Facebook a donc envisagé d’autres produits similaires à la suite de cette « étude de cas décisive ». Facebook a estimé que le financement en capital-risque en Afrique valait actuellement environ 1 milliard de dollars par an, dont 40% en fintech.

« L’argent mobile est sans doute l’une des opportunités les plus intéressantes, compte tenu du nombre de citoyens non bancarisés sur le continent. Nous constatons également que les industries des télécoms et des fintech commencent à s’accroitre plus ici en Afrique que partout ailleurs dans le monde », explique Everson.

Très optimiste, l’équipe Facebook pense que cet investissement sera porteur surtout en s’appuyant sur la population jeune du continent et sur le segment en croissance de jeunes entreprise.

« Cela prendra plusieurs années, mais nous sommes engagés et nous continuons à investir ».ont t-ils déclaré.

Maryse Atsé

(Source : ICT4Africa, 19 mars 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)