twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Face à la rude concurrence du téléphone mobile : Les exploitants de télécentres investissent de nouveaux créneaux

vendredi 5 juin 2009

Pour revigorer l’exploitation des télécentres et téléservices, les travailleurs de ce secteur comptent migrer vers les boutiques de télécoms. Ce changement, qui se fait avec l’appui de l’Agence de l’informatique de l’Etat, l’Artp et de la Banque mondiale, devra leur permettre d’équiper leurs boutiques en matériels informatiques et proposer de nouveaux services tels que la e-gouvernance, le transfert d’argent, le paiement de factures d’eau et d’électricité, entre autres.

Entre l’année 2005 et 2008, 15 mille télécentres et téléservices du Sénégal ont mis la clef sous le paillasson et des milliers d’emplois ont été perdus à cause du nouvel environnement des télécommunications favorisé par le boom de la téléphonie mobile. Pour faire face à cette nouvelle donne, l’Union nationale des télécentres et téléservices du Sénégal, en partenariat avec l’Etat, Mycosoft, les sociétés de télécommunication, l’Artp et la Banque mondiale, a mis sur pied un plan de reconversion. Ce projet piloté par l’Agence informatique de l’Etat devra permettre, à terme, de proposer de nouveaux services aux populations, comme l’acquisition de documents administratifs, le transfert d’argent, le paiement de factures (Sde, Senelec, etc), des services d’assurance, de recharge de crédit, entre autres activités. Pour jouer sa partition dans la réalisation du projet, l’Agence nationale de régulation des télécommunications et des postes (Artp), qui a pour mission de définir les objectifs stratégiques en matière de télécommunication, a versé 200 millions de francs Cfa à la Banque régionale de solidarité (Brs) pour accompagner l’équipement en matériels informatiques de 100 à 200 téléservices rénovés pour la phase test, soit 1 000 à 2 000 ordinateurs à déployer.

Cependant, informe Bassirou Cissé, l’Unetts, en relation avec la Banque mondiale, est en train de mettre sur pied un crédit-bail pour donner plus de facilités d’équipement. Et pour ce faire, l’organisation compte changer ses textes et migrer vers une Union nationale des exploitants de boutiques de télécoms (Unebts).Ayant pris part à la conceptualisation du projet, depuis près de deux ans, Bassirou Cissé, annonce pour très bientôt le démarrage des activités de ces nouvelles structures. ‘Nous attendons du matériel sophistiqué qui nous permettra de travailler avec toutes les possibilités qu’offrent les nouvelles technologie de l’information et de la communication.Ce qui nous permettra de pérenniser les emplois qui subsistent encore et de donner à d’autres la chance de revenir dans le secteur avec de réelles opportunités de s’en sortir financièrement. Nous permettrons ainsi à la population d’accéder plus facilement à des documents administratifs à moindre coût’, dit-il.

Seyni Diop

(Source : Wal Fadjri, 5 juin 2009)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)