twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

FIDAK 2015 : Des plateformes électroniques pour une bonne commercialisation des produits agricoles

vendredi 11 décembre 2015

Plusieurs plateformes électroniques sont actuellement mises en place pour une bonne commercialisation des produits agricoles, a indiqué, jeudi à Dakar, le directeur adjoint du programme "Feed the futur Sénégal Naatal Mbay" de l’USAID, El hadji Lamine Gaye.

Il s’exprimait lors de la visite du ministre du Commerce, Alioune Sarr à la 24ème foire internationale de Dakar (FIDAK) qui se tient au centre international du commerce extérieur (CICES) du 5 au 20 décembre.

Selon El hadji Lamine Gaye, ce programme a signé un partenariat avec le ministère du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation et de la Promotion des produits locaux et des PME dans le but de mettre sur le marché les produits agricoles de qualité répondant aux standards.

Plusieurs stratégies ont été mises en place pour écouler les produits agricoles de façon correcte, a soutenu le directeur adjoint de "Feed the futur Sénégal Naatal Mbay", un programme de l’Agence des Etats-unis pour le développement international (USAID).

"Nous avons noué un partenariat avec le ministère du Commerce pour travailler ensemble sur la commercialisation des différents produits agricoles afin de contribuer à la croissance économique", a-t-il souligné ajoutant qu’il s’agit d’une approche de chaîne de valeur.

Dans le cas du riz par exemple, a-t-il noté, "nous mettons en place des plateformes électroniques qui permettent le suivi du produit conformément à la politique du ministère qui assure la promotion de la consommation des produits locaux".

Ce programme de l’USAID, inclut tous les acteurs qui interviennent depuis la production de ces aliments jusqu’à leur consommation, a appris M. Gaye qui ajoute que l’accompagnement s’effectue à travers un réseau de consolidation qui permet de mettre sur le marché une grosse quantité de produits agricoles.

"Le programme aide à faciliter l’accès des producteurs aux financements d’intrants, d’équipements et à la mise en commun de la production pour commercialisation", a-t-il affirmé.

(Source : APS, 11 décembre 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)