twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Extension du réseau téléphonique aux zones éloignées : La Sonatel réclame la mise à disposition du Fdsut aux opérateurs

lundi 29 mai 2017

Pour que les zones reculées puissent être connectées au réseau de télécommunication national, le directeur de la Communication institutionnelle et des relations extérieures, Abdou Karim Mbengue, demande que le Fonds de développement du service universel des télécommunications (Fdsut) soit mis à la disposition des opérateurs téléphoniques.

« Il y a un fonds que l’Etat a mis en place, c’est-à-dire le Fonds de développement universel dans lequel tous les opérateurs contribue à hauteur de 3% de son chiffre d’affaires. Sontatel contribue à ce fonds et nous sommes en train de discuter pour que ce fonds puisse permettre de raccorder ces localités très reculées », a expliqué le responsable de la Communication de la Sonatel, ajoutant que plusieurs milliards sont disponibles dans ce fonds. Il a regretté le fait que ce fonds soit utilisé dans d’autres secteurs plutôt que dans le secteur des télécommunications. Abdou Karim Mbengue a fait ce plaidoyer, mardi dernier, à Diamniadio, à l’occasion du lancement du réseau 4G dans cette commune stratégique. « Diamniadio est pour nous une ville symbole, une ville du futur puisqu’il y a énormément de projets qui se passent ici. Nous avons pensé faire de Diamniadio une priorité en matière de couverture », a argué Karim Mbengue rappelant qu’à ce jour, 300 sites ont été couverts à Dakar, sa banlieue et dans les capitales régionales. Cette année, le déploiement du réseau sera accéléré avec une couverture de 132 sites à Dakar et de 246 autres sites dans les capitales régionales. Avec cet accroissement du réseau, la Sonatel entend contribuer à l’atteinte des objectifs du projet « Sénégal Numérique 2025 ».

M. Ndong

(Source : Le Soleil, 29 mai 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)