twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Excaf : « La Tnt totalement disponible entre janvier et février 2017 »

mercredi 30 novembre 2016

Le projet Tnt, d’un coût de 40 milliards de FCfa, démarré en 2014, traîne des pieds. Mais à en croire Sidy Diagne, responsable Tnt du groupe Excaf Telecom, tout sera effectif dès janvier-février prochain. Toutefois, « Il faut assez de décodeurs pour un basculement sans problème », précise-t-il dans un entretien à la Tribune de ce mercredi 30 novembre 2016. Sidy Diagne apporte aussi des précisions sur les retards notés dans la mise en œuvre du projet. Morceaux choisis. La Tnt totalement disponible dès le début de l’année prochaine « Nous avons couvert toutes les régions du Sénégal, à l’exception de Kolda et de Sédhiou.

Mais, nos équipes sont actuellement sur le terrain pour finaliser ce travail », a promis Sidy Diagne qui fait état d’une couverture dans les régions d’au moins 90%. « Toutes les télévisions sont aujourd’hui capables de recevoir le signal de la Tnt. Mais les meilleures images seront sur les téléviseurs de dernière génération », précise-t-il. Pas de basculement dans l’immédiat « On ne peut pas aujourd’hui décider d’un basculement immédiat et intégral sur le territoire.

On pense que basculer devra se faire région par région. Et, il ne faut pas faire dans la précipitation. Il y a des priorités, à commencer par la distribution en nombre suffisant de décodeurs au niveau des populations et de la manière la plus simple parce que personne ne doit être laissé en rade… ». Quid du prix de vente des décodeurs ? « Nous les prenons à près de 25 mille pour les revendre à 10 mille. Dans chaque décodeur nous perdons 15 mille francs. Mais notre modèle économique nous permet de subir cette perte. Nous avons également respecté le choix de l’Etat de ne laisser aucune famille en rade.

Parce que c’est une transition obligatoire pour tout le monde », rappelle Sidy Diagne selon qui, « il faut assez de décodeurs pour que l’Etat décide de ce basculement sans créer des problèmes ». Une transition qui peut inspirer d’autres pays « Si Excaf réussit cette transition, beaucoup de pays voisins pourront s’inspirer de notre modèle. Nous avons reçu la visite de certains pays qui veulent s’inspirer de ce que nous avons fait ». « L’installation des infrastructures est pratiquement achevée… Nous pensons à l’horizon janvier-février pour terminer totalement le projet en termes de couverture géographique, en termes de couverture avec les décodeurs. Et l’Etat verra qu’il a eu raison de nous faire confiance », promet Sidy Diagne.

(Source : Seneweb, 30 novembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)