twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Eversend permet aux Ougandais d’effectuer des transactions financières à l’international à moindre coût

vendredi 30 septembre 2022

Les montants facturés par les institutions financières traditionnelles pour les transferts d’argent impliquant l’Afrique sont onéreux. Des solutions fintech émergent de plusieurs pays du continent pour y faire face.

Eversend est une solution fintech développée par une start-up ougandaise du même nom. Elle permet notamment à ses utilisateurs, les particuliers et les entreprises, d’effectuer des transferts d’argent transfrontaliers à moindre coût. La start-up, créée en 2017 par Stone Atwine et Ronald Kasendwa, a lancé ses activités pour le public en 2019.

« Il y a une dévaluation massive de la monnaie, des taux d’intérêt élevés, des prix prédateurs allant jusqu’à 15% de frais de change cachés, une infrastructure de paiement inadéquate et des expériences bancaires numériques médiocres », a déclaré Stone Atwine.

Pour être efficace face à cette situation, la fintech a développé une application mobile accessible sur Android et iOS. Après téléchargement, il suffit de s’inscrire pour avoir accès aux fonctionnalités. Entre autres, on peut citer le transfert d’argent, l’échange de devises, les cartes virtuelles de débit ou encore le stock trading. Cette dernière fonctionnalité permet d’accéder aux actions américaines depuis l’interface d’Eversend. En ce qui concerne les entreprises, la fintech leur permet d’effectuer des paiements multidevises.

Eversend revendique plus de 350 000 clients satisfaits. Stone Atwine explique « qu’en 2021, la fintech a traité 230 millions $ contre 5 millions $ en 2020 et 800 000 $ au cours de notre première année, 2019. Nous avons atteint notre objectif de durabilité l’année dernière, et nous entrons dans notre phase de croissance et d’expansion en 2022 ».

La fintech ougandaise a été sélectionnée parmi les 60 start-up africaines figurant dans la deuxième cohorte du Google for Startups Black Founders Found. Les lauréats se partageront un montant de 4 millions $. Présent en Ouganda, au Kenya, au Nigeria, au Rwanda, au Ghana, Eversend espère s’étendre en Afrique francophone, en Europe et aux États-Unis pour poursuivre sa croissance.

Adoni Conrad Quenum

(Source : WeAreTecAfrica, 30 septembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik