twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Etude : Google diagnostique l’accès à internet au Sénégal

lundi 24 septembre 2012

Google est très préoccupé par l’accès à internet dans notre. Le moteur de recherche pour avoir un aperçu sur l’évolution et l’accès de l’internet au Sénégal a commandité une étude réalisée par un cabinet indépendant appelé Balancing Act.

L’étude publiée aujourd’hui s’intitule « Obstacles et opportunités pour la démocratisation de l’internet Haut Débit au Sénégal » .

A la fin des années 90 le Sénégal était déjà considéré par la plupart des observateurs comme un des pays d’Afrique les plus prometteurs pour l’adoption et le développement d’internet et des TIC. Plus d’une décennie plus tard, force est de constater que ce secteur n’a pas connu l’essor attendu et que le Sénégal n’a pas progressé autant que d’autre pays africains. • Pourquoi le Sénégal, n’a pas autant progressé que, par exemple, le Kenya et le Nigeria en ce qui concerne l’adoption des TIC et le développement d’une économie Internet riche et innovante ?

• Quels ont été les obstacles à une meilleure performance sénégalaise ?

• Quelles sont les pistes pour renforcer la pénétration du haut débit dans les prochaines années ?

C’est pour donner une réponse plus ou moins adéquate et poser le débat sur la question que Google a commandité cette étude qui, selon un communiqué de la firme « décrit ainsi comment ce marché à fort potentiel est encore handicapé par une concurrence très limitée et des politiques publiques inadaptées. »

Le communiqué signé par Dorothy Ooko responsable de la communication informe également qu’une conférence de presse de restitution des conclusions de l’étude sera organisée au mois d’Octobre en présence du Ministre de tutelle, de l’autorité de régulation, des opérateurs, des membres de la société civile et de la presse.

L’étude est disponible ici

Basile Niane

(source : Sénégal médias, 24 septembre 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)