twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ethiopie : malgré le risque d’instabilité politique, Peter Ndegwa, PDG de Safaricom, veut lancer les activités en 2022

vendredi 12 novembre 2021

Le 5 novembre, une coalition de groupe rebelle s’est formée et menace de marcher sur Addis Abeba. Le même jour, le personnel de Safaricom a été évacué vers Nairobi. Malgré ces signaux alarmants, la société croit toujours en un retour au calme dans le pays et prépare son entrée sur le marché.

Peter Ndegwa (photo), le président-directeur général de l’opérateur de téléphonie mobile Safaricom, a déclaré que la société lancera ses opérations en Ethiopie comme prévu, à la mi-2022, malgré le risque d’instabilité politique qui couve à cause du conflit armé qui oppose le gouvernement à l’armée du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF). Il l’a révélé, mardi 9 novembre, lors de la présentation des résultats financiers de la société télécoms pour le premier semestre 2022 clôt le 30 septembre 2021.

« Nous sommes impatients de lancer les opérations commerciales comme prévu, tout en étant conscients de l’évolution du conflit politique en Ethiopie, alors que nous poursuivons nos plans d’adaptation et d’évaluation de la situation au fur et à mesure de son évolution », a affirmé Peter Ndegwa.

Il a poursuivi en indiquant que « pour l’instant, notre priorité est la sûreté et la sécurité du petit nombre d’employés qui ont déjà rejoint l’organisation. Nous espérons une résolution rapide et pacifique de la situation actuelle et nous restons déterminés à offrir des télécommunications et des services numériques au peuple éthiopien ».

Safaricom maintient ses plans en Ethiopie alors que le conflit armé entre le gouvernement du Premier ministre Abiy Ahmed et le TPLF a connu une nouvelle évolution le 5 novembre avec la formation d’une coalition de neuf groupes rebelles qui menacent de marcher sur Addis Abeba. Le même jour, plusieurs représentations diplomatiques internationales, notamment celle de la Suède ou encore des Etats-Unis, ont appelé leurs ressortissants à quitter le pays.

Le 9 juillet 2021, la licence globale obtenue par Safaricom en mai est entrée en vigueur. La société télécoms ambitionne de réitérer son succès kényan en Ethiopie en proposant aux consommateurs des services innovants et de qualité adossée à un réseau fort. Peter Ndegwa a souligné que « nous travaillons à la réalisation de notre lancement commercial et à la contribution, par le biais de nos services et en tant qu’entreprise technologique, à l’agenda numérique de l’Ethiopie ».

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 12 novembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)