twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ethiopie : l’appel à propositions pour la seconde licence télécoms est officiellement ouvert

mercredi 29 septembre 2021

La troisième et dernière étape du processus de libéralisation du marché télécoms éthiopien a été enclenchée. La mise en vente de la licence B survient deux semaines après l’ouverture des échanges pour la vente de 40% d’Ethio Telecom.

Le gouvernement éthiopien a officiellement lancé l’appel à propositions international pour l’attribution de la seconde licence mobile (Licence B) du pays, mardi 28 septembre. Les autorités d’Addis-Abeba indiquent que la nouvelle licence inclut les services financiers sur mobile. Une attribution de spectre supplémentaire est également envisagée, comme c’est le cas pour les licences détenues par Ethio Telecom et Safaricom.

L’Autorité éthiopienne des communications (ECA) indique que pour le processus d’attribution de cette licence B, certains critères de présélection ont été revus pour inclure la participation d’un large éventail d’opérateurs de télécommunications internationaux et nationaux. La date limite de réception des propositions a été fixée au 20 décembre 2021.

La mise en vente de la seconde licence mobile intervient après l’ouverture du processus de cession de 40% du capital de l’opérateur historique Ethio Telecom à des investisseurs privés, le 14 septembre dernier. Avant cette étape, le régulateur télécoms et le ministère des Finances ont réussi en mai à mener à son terme la vente de la première licence mobile du pays. Elle a été acquise par le consortium Global Partnership for Ethiopia mené par Safaricom. Le lancement de ses activités commerciales est annoncé pour 2022.

A travers cette troisième et dernière étape du processus de libéralisation de son marché télécoms initié depuis 2019, l’Ethiopie s’achemine vers la transformation d’un pan de son économie. Dans sa mise à jour sur l’économie éthiopienne de novembre 2020, l’Organisation des Nations unies affirmait qu’une fois achevée, la libéralisation du marché télécom contribuera, à moyen et à long terme, à faciliter l’accès aux services de télécommunications qui améliorera par la suite l’environnement opérationnel des entreprises et rendra l’Ethiopie plus attrayante pour les investissements directs étrangers.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 29 septembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)