twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ethiopie : Vers une joint-venture Safaricom-Vodacom

mardi 5 novembre 2019

Alors que le gouvernement éthiopien a annoncé l’ouverture prochaine de son marché des télécommunications avec la fin du monopole de l’Etat, les grands groupes mondiaux sont déjà en embuscade. Après que le géant français Orange ait annoncé son fort intérêt pour ce marché via une reprise des actifs de l’Etat au sein de Ethio Telecom, c’est au tour du géant kenyan des télécoms de se positionner, tout du moins, publiquement. Ainsi, le Kenyan Safaricom envisage une joint-venture avec le sud-africain Vodacom pour postuler à l’obtention d’une des deux licences qui seront délivrées en 2020 par les autorités éthiopiennes. C’est ce qu’a affirmé à Reuters Mickaël Joseph, le directeur général par intérim de Safaricom. Par contre, le patron de Safaricom ne s’est pas prononcé sur une prise de participation éventuelle d’actifs dans Ethio Telecom.

Notons en rappel que dans une dynamique d’ouverture du marché, le gouvernement éthiopien a annoncé l’ouverture en 2020 du secteur des télécommunications, jusqu’ici marqué par le monopole de Ethio Telecom, l’opérateur public. Cette ouverture se fera un deux volets. D’abord, une privatisation partielle d’Ethio Telecom via une prise de participation minoritaire. Et ensuite, la mise à disposition de deux licences par appel à candidature.

En plus de Orange, de Safaricom et de Vodacom, MTN, l’autre géant sud-africain s’est également dit intéressé par le marché éthiopien. Devant cette éventualité, Ethio Telecom qui risque gros dans cette ouverture, a annoncé l’adoption d’un plan triennal qui vise à le rendre plus compétitif face à la concurrence annoncée.

Jephté Tchemedie

(Source : Digital Business Africa, 5 novembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)