twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ethiopie : Safaricom utilisera la fibre optique noire d’Ethiopian Electric Power pour ses services télécoms

lundi 14 mars 2022

Depuis février dernier, le second opérateur télécoms d’Ethiopie multiplie les accords de partage d’infrastructures. A quelques jours de son lancement commercial, il prend les dispositions nécessaires pour consolider son réseau et assurer la qualité de service.

L’opérateur de téléphonie mobile Safaricom Ethiopia a annoncé, vendredi 11 mars, la signature d’un accord de partage d’infrastructures avec Ethiopian Electric Power (EEP), l’entreprise publique d’électricité d’Ethiopie. Evalué à plus de 1,6 milliard de shillings kényans (14 millions USD), l’accord permettra au dernier arrivé sur le marché télécoms éthiopien d’utiliser la fibre noire d’EEP pendant cinq ans pour fournir du haut débit à ses futurs consommateurs.

L’accord prévoit l’utilisation par Safaricom Ethiopia d’un réseau de câbles OPGW (optical ground wire) déjà installés le long des lignes de transmission haute tension appartenant à EEP. Cette dernière précise que la première phase du contrat de location permet à l’entreprise de télécommunications de partager 4 097 km de lignes de fibre optique ; la deuxième phase concerne 2 078 km et la troisième phase 2 904 km.

Cet accord de partage d’infrastructures intervient à quelques semaines du lancement par Safaricom de ses activités commerciales prévu pour avril. La société a acquis une licence globale en mai 2021, dans le cadre du processus de libéralisation du marché télécoms éthiopien initié par le gouvernement. Consciente qu’elle peut difficilement déployer son réseau dans les proportions désirées dans le temps qui lui reste pour le démarrage de ses activités, la société explore des solutions de partage d’infrastructures avec des entités déjà bien établies. En février dernier, elle annonçait déjà la négociation d’un accord de partage d’infrastructures avec l’opérateur historique Ethio Telecom.

Le partage d’infrastructures évite à Safaricom des investissements importants pour déployer la fibre optique, lui permettant de réaliser des économies sur son capital d’investissement. Pour EEP, ce sont des ressources financières supplémentaires à enregistrer. Selon un communiqué de la société publique d’électricité, elle s’attend à gagner jusqu’à 140 millions de birrs (2,7 millions USD) par an au cours de la première phase de l’accord.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 14 mars 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)