twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ethiopie : Safaricom n’a pas respecté le délai prévu pour le lancement de ses activités

mardi 3 mai 2022

Le consortium mené par Safaricom a obtenu sa licence d’exploitation en mai 2021. Près d’un an après, la société n’a toujours pas lancé ses activités commerciales, initialement prévues pour le mois d’avril.

L’opérateur de télécommunications Safaricom n’a pas respecté le délai pour le lancement de ses activités en Éthiopie. Selon la presse locale, l’autorité des communications éthiopienne (ECA) aurait prolongé verbalement le délai de lancement commercial de Safaricom jusqu’en juillet 2022. Des allégations réfutées par le régulateur.

Selon l’accord signé avec le gouvernement et les réglementations en vigueur, le nouvel entrant dans le secteur des télécommunications était censé commencer ses activités commerciales neuf mois après l’attribution de sa licence. Safaricom qui a obtenu sa licence télécoms en mai 2021 disposait d’un calendrier très serré pour le lancement des activités. La société a opté pour le partage d’infrastructures avec des sociétés déjà bien établies comme les entreprises publiques Ethiopian Electric Utility et Ethiopian Electric Power.

Plus récemment, la société a révélé avoir conclu un accord de principe avec l’opérateur historique Ethio Telecom afin de partager les infrastructures télécoms de ce dernier pour fournir des services télécoms dans le pays de la Corne de l’Afrique. Selon des sources proches du dossier, l’entreprise de télécommunications devrait commencer ses opérations, une fois l’accord finalisé. Safaricom avait annoncé qu’il avait terminé la construction de son propre réseau, de son système de traitement des clients et qu’elle avait testé les appels dans différentes villes, notamment Addis-Abeba, Bahir Dar, Hawassa, Dire Dawa et Harar.

«  Nous poursuivons les préparatifs pour notre lancement commercial en 2022. Une partie importante de cela, comme annoncé, est la conclusion d’un accord de principe avec Ethio Telecom sur l’interconnexion, la capacité de transmission et le partage des tours et de l’électricité  », a déclaré Safaricom à la presse locale.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 3 mai 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)