twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ethio Telecom annonce plusieurs actions pour enregistrer un revenu annuel de 1,5 milliard $

mardi 24 août 2021

2022 et les années qui suivront s’annoncent rudes sur le marché télécoms éthiopien. Le monopole d’Etat disparu, Ethio Telecom devra faire preuve de discernement pour demeurer rentable. Les ambitions de croissance de la société publique se confronteront à celles des nouveaux concurrents.

Face à la presse jeudi 19 août, Frehiwot Tamiru, la présidente-directrice générale d’Ethio Telecom, a annoncé plusieurs actions stratégiques dans le but d’enregistrer un revenu annuel de 70 milliards de birrs (1,5 milliard USD). Il est prévu à cet effet plusieurs investissements destinés au renforcement des infrastructures télécoms, sans oublier la qualité de service, la flexibilité et l’accessibilité. L’introduction de 176 nouveaux forfaits de services télécoms locaux et internationaux est également prévue pour relever l’expérience client.

A travers cette série d’investissements, Frehiwot Tamiru veut séduire de nouveaux clients et porter le parc d’abonnés de l’entreprise publique de 56,2 millions de clients à 64 millions. C’est cette croissance des consommateurs et de la consommation qui garantira à Ethio Telecom d’atteindre l’objectif financier fixé.

D’ici janvier 2022, le marché télécoms éthiopien ne sera plus la chasse gardée d’Ethio Telecom. Safaricom qui y a obtenu une licence télécoms a prévu de démarrer officiellement ses activités en décembre. En observant son comportement au Kenya, il est évident que le nouveau concurrent déploiera une stratégie agressive de conquête pour détrôner l’opérateur historique.

Les investissements engagés par Ethio Telecom sont donc une réponse à la guerre commerciale qui s’annonce. La société prend en effet toutes ses dispositions pour consolider sa position actuelle. Elle est bien consciente de la force de Safaricom et du potentiel qu’il peut déployer en termes d’innovation.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 24 août 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)