twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Etat des lieux de l’éducation en Afrique en 2013

lundi 4 février 2013

Lancée aujourd’hui, l’Enquête eLearning Africa 2013 examinera la manière dont le champ éducatif africain se modifie par l’influence des nouvelles technologies. Sous le thème général de "Mobilité et ODM en Afrique après 2015", cette enquête panafricaine majeure servira de matériau de base pour le Rapport eLearning Africa 2013 qui sera à son tour lancé lors de la conférence du même nom de Windhoek en Namibie, du 29 au 31 mai 2013.

Elaboré à partir des enseignements du Rapport eLearning Africa 2012, le Rapport 2013 analysera l’intégration des technologies de l’apprentissage en Afrique, explorera le développement des contenus numériques produits localement et examinera enfin les défis et opportunités qui façonnent le secteur du eLearning en Afrique.

Lancé par le Ministre de la Communication et des TIC du Bénin M. Max Ahouêkê durant La Conférence eLearning Africa 2012, le Rapport de cette dernière mettait en exergue les points suivants : le facteur le plus contraignant pour le secteur de l’eLearning en Afrique est le manque de bande passante, le principal agent du changement est le gouvernement et le motif essentiel d’utilisation des TIC est l’amélioration de la qualité de l’enseignement.

L’Enquête eLearning Africa 2013 mesurera les progrès effectués dans ces domaines et engagera, avec de nouvelles approches, les défis et priorités structurels du développement de l’Afrique pour les objectifs du développement post-2015.

D’après Shafika Isaacs, éditrice du Rapport et directrice du Programme eLearning Africa : "Il y a toutefois des lacunes importantes dans la consolidation de l’expérience africaine des TIC pour le Développement dans une perspective africaine. Ce rapport appuyera donc les opinions et idées des chercheurs, décideurs politiques et experts sur l’expérience africaine du eLearning. Il fournira une analyse faisant autorité, une réflexion critique sur les tendances technologiques émergentes, notamment concernant leur rôle, leur influence et leur valeur pour le développement humain en Afrique."

Tous ceux impliqués dans les technologies de l’apprentissage en Afrique sont encouragés à y prendre part. L’Enquête est ouverte jusqu’au 18 février 2013 et peut être complétée en ligne sur http://survey.icwe.info ou bien au format PDF en faisant la demande à l’adresse suivante : elareport@icwe.info. Ceux qui auront soumis leur questionnaire rempli avant le 14 février pourront ainsi gagner une tablette numérique. Pour obtenir plus d’informations ou pour télécharger une copie du Rapport de l’année précédente, veuillez vous rendre sur http://www.elearning-africa.com/fra....

Communiqués de Presse

(Source : eLearning Africa, 4 février 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)