twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Etat-civil : le Centre principal de Dakar réhabilite son système

vendredi 20 janvier 2012

Le système d’édition des pièces d’état-civil du Centre principal d’état-civil de Dakar a été réhabilité en équipement informatique par la ville de Dakar pour ‘’une nette réduction des délais d’obtention’’ de ces documents.

’’La remise en service du système d’édition aura pour conséquence immédiate la réduction nette des délais d’obtention des pièces d’état-civil pour les usagers au niveau du Centre principal’’, a indiqué Lamine Diop, chef bureau, étude-conception, développement formation au service informatique de la ville de Dakar.

’’Trois salles du centre principal d’état-civil seront équipées avec plus de 20 ordinateurs. Il s’agit de la salle de saisie des actes de naissances, décès et mariages. Le bureau de déclaration des naissances et des registres et enfin d’un local technique qui va relier tous les services’’, a fait savoir M. Diop au cours d’une visite des lieux.

‘’Il y a quelques années, les rendez-vous de retrait des actes de naissances ou pièces d’état-civil s’étalaient sur une période de deux à trois jours. Maintenant, nous allons pouvoir faire le travail en temps réel et sur un délai court’’, s’est-il réjoui.

Dans l’avancée du redémarrage du système au centre principal,’’ la ville de Dakar va s’atteler à la réhabilitation des centres secondaires d’état-civil dans le département de Dakar, des régions et leur interconnexion avec le centre principal’’, a souligné Lamine Diop.

Dix centres d’état-civil sont équipés par la ville de Dakar dont celui de Fann, Le Dantec, Ngor, Ouakam, Darabis, Bourguiba, Derklé. Parcelles-Assainies et Abass Ndao ne sont pas encore fonctionnels.

Les équipements les plus récents des centres datent de l’an 2006. Les autorités municipales se sont fixées comme objectif prioritaire de procéder à la modernisation rapide du système.

(Source : APS, 20 janvier 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)