twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Equinix annonce la construction de son premier centre de données en Afrique du Sud pour 160 millions $

jeudi 15 décembre 2022

Equinix veut développer son empreinte sur le marché africain des centres de données où il est entré en avril dernier. Pour cela, la société a jugé bon de commencer par le principal marché cloud du continent africain.

La société technologique américaine Equinix, Inc. a annoncé le mardi 13 décembre son intention d’investir 160 millions USD dans la construction d’un centre de données à Johannesburg, en Afrique du Sud. Cet investissement ouvre à la société les portes du marché sud-africain des centres de données.

Dénommé JN1, le nouveau centre de données offrira une charge informatique de 4 MW, plus de 690 racks et plus de 20 000 pieds carrés bruts d’espace de colocation. Il sera mis en service mi-2024. La société prévoit deux phases supplémentaires de développement qui aboutiront à un campus commercial de 20 MW. Ce dernier fournira plus de 3 450 racks et plus de 100 000 pieds carrés bruts d’espace de colocation.

La construction du centre de données de Johannesburg s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’expansion africaine d’Equinix. La société est entrée sur le marché africain en avril 2022 avec l’acquisition de MainOne pour environ 320 millions USD. La société a alors déclaré qu’elle vise à devenir une société d’infrastructure numérique africaine de premier plan, neutre vis-à-vis des opérateurs. Pour l’instant, l’empreinte africaine d’Equinix se résume à l’Afrique de l’Ouest (Nigeria, Ghana et Côte d’Ivoire).

Le nouvel investissement d’Equinix intervient dans un contexte marqué par un regain d’intérêt pour le marché africain des centres de données, en pleine croissance. Cela se manifeste notamment par la multiplication des investissements sur le continent afin de répondre à la demande croissante en services cloud et en connectivité à haut débit. Selon Arizton Advisory and Intelligence, les investissements dans le marché africain des centres de données devraient atteindre 5,4 milliards USD d’ici 2027. L’Afrique du Sud attirera à elle seule 3,2 milliards USD.

«  Cet investissement donnera à la fois aux entreprises sud-africaines la possibilité de se développer à l’international et aux entreprises mondiales de se développer en Afrique du Sud  », a déclaré Eugene Bergen, président-directeur général d’Equinix pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA).

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 14 décembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik